#1 30/07/2016 19:15:59

_Arctic
Membre
Inscription : 04/06/2016
Messages : 100

Le lien - première partie

Spoiler — Cliquez pour afficher / cacher

« Depuis toujours, notre village vit caché sous les épais feuillages des arbres de la forêt d'Aldaron, à l'orée des terres rouges. Ici, les arbres sont majestueux et sacrés. Traversés par la puissance de la magie de la déesse Yavanna, ils ont permis à notre village de ne pas être influencé par l'extérieur.
Il a toujours été agréable de vivre à Nevrestir, en effet, l'abondance des fruits et des récoltes nous a permis de vivre en autarcie, renforçant les liens entre les membres de notre communauté. Celle-ci n'a jamais été déchiré par un quelconque conflit d'intérêt ou par l'avarice qui ronge le monde des Hommes.
Cependant, quelque chose est en train de se produire. Depuis peu, les fleurs se fanent, les récoltes se font rares, et les arbres sacrés perdent peu à peu leur feuilles. Mais surtout beaucoup d'entre nous tombent malade. Nómin, notre sage et guérisseur a décidé de réunir tous nos malades dans le manoir. Un mal s'est abattu sur notre peuple, un mal profond et sombre, qui causera sans doute notre perte... »

Assise sur un lit abîmé par les années, Nespheri leva les yeux du journal qu'elle venait de trouver. Elle le ferma, passa une mèche de cheveux derrière son oreille et poussa un soupir de mécontentement en fermant les yeux.
Elle avait quitté la cité des Glaces quelques mois auparavant, elle avait toujours vécue dans cet univers froid, entouré de neige et d'enfants aux yeux bleus, et aux longs cheveux blonds. A la différence près qu'elle avait les cheveux d'un carmin profond, qui contrastaient de manière nette avec l'austérité du froid. Elle se sentait différente, à part, c'est pourquoi elle avait décidé de quitter sa cité natale. Malgré tout, depuis le début de son voyage, elle se demandait si c'était la seule raison.
Avait-elle été guidée ici par son instinct ou par les murmures qu'elle entendait ?
De toute évidence, la découverte du village de Nevrestir ne ressemblait pas à une coïncidence. Celui-ci commençait à disparaître sous les lierres et les hautes herbes. La nature avait repris ses droits. Si bien qu'il était impossible de deviner qu'un village se cachait là, même avec tous les efforts du monde. Elle était alors entrée dans une petite maison, la moins envahie par la nature. C'est ici qu'elle avait trouvé le journal. Dans une chambre d'enfant, posé sur le lit. Un élément beaucoup trop important apparu de manière beaucoup trop étrange pour Nespheri. Elle se releva et glissa le journal dans sa sacoche de cuir. Elle entreprit de sortir de la petite maison quand elle tomba nez à nez avec un jeune homme vêtu d'un t-shirt froissé.

« Qui es-tu et qu'est-ce que tu fais ici ? » demanda Nespheri

Le jeune homme la regarda avec attention, il paraissait aussi stupéfait qu'elle. Après un moment, les traits de son visage s'assombrirent. Il hésita puis dis dans un murmure :

« Tu les as entendu toi aussi ? C'est pour ça que tu es là ? »

Nespheri fronça les sourcils et hocha finalement la tête. Tous deux restèrent plantés là, ne sachant que dire quand des grognements se firent entendre, de plus en plus proches. Tout d'un coup, le jeune homme lui prit la main et l'entraîna à l'intérieur de la maison qu'elle avait visité quelques minutes plus tôt. Nespheri se laissa faire en regardant la main qui la tenait, une délicate chaleur s'échappait de là et caressait la paume de Nespheri. Cette sensation était, cependant, très particulière, presque magique.
Arrivés dans ce qui semblait être le salon, il lâcha sa main et entreprit de pousser un meuble contre la porte. Il s'assit en tailleur par terre tandis que Nespheri restait debout, silencieuse. Il la regardait, attendant visiblement qu'elle prenne la parole. Elle n'en fit rien. Il pris une légère inspiration et commença :

«  Je m'appelle Isis, je viens de la citadelle de Lumière. Et tout comme toi, j'ai entendu ces.. ces voix. Elles m'ont guidé jusqu'ici et me voilà. »

Il eut un rire gêné, Nespheri s'assit devant lui, intriguée et croisa les bras sur sa poitrine. La citadelle de Lumière était localisée sur une île volante, la sécurité était telle que personne ne pouvait entrer, ni même sortir. De plus, les personnes aux habilités spéciales étaient formées là bas, sous l'oeil avisé d'un maître de magie. Elle avait du mal à le croire et son scepticisme se lisait sur son visage. Il leva les yeux vers elle et lui sourit.

« Tu ne me crois pas, n'est-ce pas ? »

« Non. »

Il soupira et poursuivit :

« Mes parents viennent eux aussi de la citadelle de Lumière, comme tu le sais, les gens là bas sont un peu... enfin ils ont... des capacités. »

Sur ces mots, il leva la manche de sa chemise, un étrange motif se trouvait là, et brillait d'une lueur dorée. Nespheri retenu son souffle, épatée. Ce symbole était la preuve même qu'il venait de la citadelle de la Lumière. Mais alors, comment avait-il réussi à sortir ? Nespheri s'apprêta à poser la question quand Isis tira rapidement sur sa manche.

« Dors, je surveille la porte. »

En effet, les grognements s'étaient rapprochés, quelque chose se trouvait derrière la porte. Une bête, revenu d'entre les morts, qui erre sans cesse, sans but. « Comme moi » se dit-elle en soupirant. Isis leva la tête vers elle puis la détourna, son regard se fixant l'herbe qui s'infiltrait entre les lattes de parquet. Nespheri retira sa sacoche et la posa sur le sol puis s'allongea en posant sa tête dessus. Bientôt, elle sombra dans un profond sommeil.


Les chats dominent le monde.

Hors ligne

#2 31/07/2016 00:18:14

Hodgimann
Membre
Lieu : 21.000, Commune d'Atlantis.
Inscription : 30/08/2015
Messages : 362
Site Web

Re : Le lien - première partie

Pas mal, pas mal, petite Pandae ! big_smile C'est bien plus développé que ce que j'avais vu. smile


Petit chaton Mignon (10), Koala (30), Girafe (60), Mouton laineux (100), AK Carambar (150), Toutou Noob (200), Vampire qui fait peur ! (300) et les grades disparurent...

Hors ligne

#3 31/07/2016 02:06:35

_Arctic
Membre
Inscription : 04/06/2016
Messages : 100

Re : Le lien - première partie

J'te fais des secrets mon p'tit Hodjiji aussi smile


Les chats dominent le monde.

Hors ligne

Pied de page des forums