#1 20/12/2016 12:47:26

Dada.exe gardien
Gardien Organisé
Lieu : iℝ
Inscription : 21/07/2015
Messages : 1 379

Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

Prologue - les sept Empereurs Ninjas


Histoire de la dimension Ninja, à travers ses sept Empires
.


D1-41 :
"Le Créateur"  Règne : 0-148

On ne sait que peu de choses de cet énigmatique personnage, qui guida la troupe des premiers Ninjas jusqu'à cette dimension. Certes assez barbares, lui et ses hommes ont néanmoins établi de solides bases à la future civilisation Ninja. On raconte qu'il aurait lui-même stabilisé leur implantation dans ce monde en y plantant son plus grand trésor : un sceptre étrange. Expert dans tous les domaines, il a aussi défini les grandes voies d'apprentissage des soldats Ninjas. Après soixante-dix années de règne, il combattait toujours à la perfection, et continua à gouverner avec autant de poigne même en ayant largement dépassé l'espérance de vie Ninja. Son immense longévité le fit entrer dans la légende. Et encore aujourd'hui, un mystère plane toujours : qu'est-il devenu ? Le quatorzième jour de l'année 148, on découvrit son trône vide, avec un incompréhensible message : "Partir sans laisser de traces, telle est la voie des Ninjas". Certains mages revendiquèrent par la suite avoir aperçu son spectre rôder à travers le monde...


Dada.txt :
"Le Savant"  Règne : 148-205

Après le départ de D1-41, les Ninjas désignèrent celui qui serait leur nouvel empereur. Le Créateur n'avait pas de descendant, alors le rôle revint au plus sage d'entre eux : D26M TXT. Il choisit donc comme nom de souverain Dada.txt, et définit le préfixe "Dada" comme titre impérial. Dada.txt était très attaché aux syntaxes, aussi ses premiers accomplissements furent la codification du langage Ninja après création d'un alphabet. Ce qui lui permit de lancer les Ninjas sur la voie des sciences. Il est aussi à l'origine des premières études géographiques et chimiques dans la dimension. Son dernier acte de sagesse fut de diversifier la politique Ninja en fondant le Sénat, lorsque sa vieillesse commençait à l'affaiblir sensiblement. Il décida de quitter le trône et de partir au loin...


Dada.png : "L'Architecte"  Règne : 205-263

Désormais l'empereur Ninja était issu du Sénat. A53G PNG, brillant architecte, endossa donc la cape pourpre suite à son élection. Son ambition était claire : réorganiser les infrastructures dispersées construites sous les ères précédentes. À partir de l'an 208, jusqu'en 250 environ, il mobilisa une grande partie des Ingénieurs et Ouvriers Ninjas dans la construction de Ninjapolis, grande cité à l'honneur de sa civilisation. Dada.png était certes à l'origine de splendides structures, notamment le Palais Ninja, mais son incapacité à repousser efficacement les barbares Yétis venus attaquer la ville causa le désordre au Sénat. Il disparut en 263, sur un chantier, après l'effondrement d'un échafaudage. On ne le retrouva pas. La rumeur d'un assassinat a toujours persisté.


Dada.jar : "Le Guerrier"  Règne : 263-317

Les Ninjas optèrent alors pour un dirigeant plus novateur ; après un grand savant et un mémorable architecte, X97T JAR fut le premier général à accéder au statut d'empereur. Bien décidé à se venger des Yétis et à étendre son empire, ce guerrier étoffa la formation des soldats Ninjas. La première attaque de cette armée renouvelée avait pour cible les Montagnes Glaciaires, où les stratégies Ninjas eurent raison des Yétis. Dada.jar était robuste et intraitable, et à bord de son grandiose drakkar impérial, le JARmugand, il colonisa les mangroves, le Grand Désert, les steppes orientales et régnait sur les Mers Nordiques. Son armée parvint même à revenir triomphante des Enfers Ninjas.  Jusqu'à une tumultueuse journée orageuse de l'an 317. Alors qu'il se lançait à l'assaut du grand Nord de la dimension, un orage inexpliqué survint. L'eau était, contrairement aux prévisions, chaude et peu profonde. Un éclair incroyable foudroya le JARmugand. Avant de sombrer avec son drakkar, on raconte qu'il entendit l'énigmatique voix du grand D1-41...


Dada.php : "L'Explorateur"  Règne : 317-368

Le grand archéologue U32W PHP, le cinquième empereur, définit la recherche du JARmugand comme première priorité. Ses géographes se rendirent sur place par voie aérienne pour ne pas s'exposer aux mêmes risques et firent ce constat : Dada.jar avait atteint la Limite dimensionnelle Nord : le Volcan Fulminant. Une infinie paroi noire s'élevait derrière lui. Dada.php, fasciné par cette découverte, se mit en quête des trois autres frontières. Il les trouva grâce à son infaillible sens de l'orientation : à l'Ouest le Récif Corrosif, au Sud le Glacier Fracturé et à l'Est le Chêne Pyrogène. Il y installa des avant-postes. En 368, lors de l'intervention de l'armée Ninja pour calmer les ptérodactyles cracheurs de feu à la Limite Est, une créature mystérieuse émergea de cette dernière. On n'eut plus jamais aucune nouvelle de Dada.php, ni de sa cohorte, ni des ptérodactyles.

Exceptionnellement, on reporta l'élection de l'empereur d'un an, le temps qui fut nécessaire à trois Ninjas d'élite pour revenir du Chêne Pyrogène avec un rapport de la situation. L'immense arbre avait été réduit en une grande souche flétrie. La créature mystérieuse, un amas gluant difforme, était en présence de plusieurs congénères plus petits. On les nomma les "ORGanismes".


Dada.zip : "Le Voyageur"  Règne : 370-390

Enfin, H08Q ZIP accéda au trône, estimé par le Sénat comme le plus compétent face à cette menace. Les ORGanismes avaient en effet la particularité de provenir du Chaos, et n'étaient pas ancrés dans la dimension, les rendant invulnérables face aux Ninjas. Dada.zip, ingénieur spécialiste en la matière, ordonna à toutes les unités de recherche et de production de se concentrer sur les énergies spatio-temporelles. Le sixième empereur acquis particulièrement l'estime des Ninjas en inventant lui-même le Javelot Électrodynamique, qui fit preuve d'une efficacité incontestable lors de la confrontation de 375 où les Ninjas furent vainqueurs des ORGanismes. Aussi, Dada.zip exprima son souhait de départ de la dimension Ninja, en utilisant ses recherches antérieures. Il n'avait pas le sceptre légendaire, mais fit tout pour concevoir une technologie similaire. Son règne prit fin sur un échec : le premier test de déplacement dimensionnel (avec pour destination le monde vierge Vessinque) résulta en l'explosion du portail à l'instant du passage de l'empereur. De surcroît, les Limites se mirent à se fissurer et les ORGanismes à revenir.


Dada.exe : "L'Organisateur"  Règne : 390-404

Les Ninjas étaient en grand péril. En cette année 390, on élit le septième empereur, le général R74I EXE. Descendant de Dada.jar, et aussi ancien responsable de la terraformation des Limbes, ce jeune Ninja devait prendre rapidement les choses en main. Il préféra écarter son peuple du danger des ORGanismes en évacuant Ninjapolis vers Itacante, le port spatial Ninja. Sa plus grande action fut de concentrer les pouvoirs de l'armée, les laboratoires, les usines et les centres de recherche anti-ORGanismes à travers l'Organisation impériale, la Dada.org°. Il est l'inventeur des Exécuteurs, soldats mécaniques variés à son effigie, prévus pour défragmenter les ORGanismes. Parallèlement, il aurait construit malgré décision contraire du Sénat une arme spatiale mobile terrible, l'EXEath Star. Cela s'expliquait par sa volonté de réaliser pour de bon le transfert vers Vessinque, pour sauver les Ninjas qui craignaient pour leur part une dictature technocratique. Le Cataclysme, grande invasion des Limbes par les ORGanismes, mit bien évidemment fin à son règne, cependant ce qu'il est arrivé à l'empereur Dada.exe n'est pas connu : a-t-il pu échapper aux ORGanismes et à l'implosion de la dimension Ninja ?



Première partie - R74I EXE

Histoire et ascension du Ninja R74I, de sa jeunesse jusqu'à son règne en tant que Dada.exe.


1) 363-380 : Jeunesse et Allégresse

Le trente-septième jour de l'an 363 naquit un jeune ninja. Comme le veut la tradition de ce peuple, ses parents lui donnèrent un nom, avant de l'envoyer à l'école des nourissons ninjas. R74I EXE, tout perturbé, toussotait alors qu'on le plaçait avec d'autres jeunes Ninjas dans un duvet bleu.

R74I apprit à parler, à lire, à écrire.

La famille EXE portait du sang impérial : le père d'R74I était l'arrière-petit-fils du légendaire Dada.jar. Sans être un immense avantage, cela permettait quand même une vie confortable au jeune Ninja. À trois ans, il eut même le privilège de rencontrer l'empereur Dada.php. Curieux, ce dernier évalua ses réflexes en offrant un duel d'escrime à son petit adversaire. Muni d'une baguette de bois, R74I se sentit tout d'un coup plein de dextérité, et étonna l'empereur par la diversité de ses attaques. Ce n’était pas si exceptionnel, pourtant, cet événement sembla convaincre Dada.php à garantir une formation d'élite à son jeune sujet.

À sept ans, en effet, R74I commençait à suivre un enseignement des techniques Ninjas avancées. Cinq ans plus tard, ses capacités avaient drastiquement augmenté. Nous étions alors dans la glorieuse période des années 370, et tous les instructeurs montraient du doigt aux élèves la grande victoire des Ninjas face aux ORGanismes. "Prenez exemple ! Un jour, vous ferez encore mieux !" disait-on. Outre ses talents en escrime et son habileté, le jeune EXE avait un grand penchant vers la technologie.


2) 380-386 : Majorité et Sérendipité

À dix-sept ans, il était devenu un Ninja d'élite. Mais au vu du calme extérieur qui semblait se maintenir, il choisit de rejoindre les Ingénieurs Ninjas. L'étude des métaux le passionnait, il en fit rapidement son domaine de recherche. Il fut cependant affecté à la recherche anti-ORGanismes, ce qui ne l'empêcha pas de poursuivre ses expérimentations. Ce jeune scientifique aurait pu passer sa vie à assouvir ses curiosités sans réelle utilité, mais le sort en décida autrement. En renversant un échantillon d'ORGanisme sur un alliage platine/chrome, une corrosion eut lieu et le résidu métallique foncé formé lui était inconnu.

R74I venait de découvrir un nouvel alliage : l'ORGanesson. Ce qui lui valut par la suite d'être reçu par l'empereur Dada.zip et récompensé par un siège de Sénateur en 383. Cette nouvelle activité lui plaisait, cela lui permettait de donner son avis sur le projet de transfert dimensionnel auquel il portait une immense admiration. C'est pourquoi il choisit de rejoindre le parti resserré des Voyageurs. Trois ans plus tard, il en était devenu un ténor, cela lui permit de prononcer quelques grands discours. Il exprima la dangerosité de retarder ou d'annuler le jour J, la dimension Ninja devenant de plus en plus fragile. Il proposait aussi un départ depuis les Limbes, partie la mieux conservée, qui nécessitait préalablement la conquête des territoires du grand Dragon des Limbes.

Évidemment, tant d'ambitions en provenance d'un parti révolutionnaire incitèrent l'opposition au projet à lui mettre beaucoup de bâtons dans les roues. Mais à défaut d'avoir obtenu cette expansion, le jeune Sénateur s'était forgé un véritable nom. Il était au coeur d'un grand débat, et ses partisans se manifestèrent quand même à l'effectif de 80 sur 180 lors du vote du projet, soit 44.4%. Une victoire lui aurait presque garanti la présidence du Sénat par la suite, mais cette défaite le refroidit. Il était désormais un Ninja très influent, à seulement vingt-deux ans.


3) 386 : Promotions et Coalitions

"Eh bien alors, garde ? Es-tu allé cherché la personne demandée ?
- Oui, oui, bien évidemment, votre Grandeur. Mr. EXE se trouve dans la grand-salle. Dois-je le faire entrer ?
- Exactement. Sors de cette pièce, et dis-lui que je l'attends avec impatience"

Derrière la porte, R74I ne savait plus quoi penser. Ce serait sa seconde entrevue avec l'empereur Dada.zip. Qu'allait-il lui dire ? Il était très probable que le discours au Sénat la semaine précédente y soit pour quelque chose. Devait-il appréhender un blâme, ou alors... Le garde venait de sortir et s'approchait de lui. L'air grave, R74I suivit ses indications et entra dans le bureau impérial.

"Mr. EXE ! Très bien, très bien. Je suis content de vous retrouver. Installez-vous.", dit l'empereur d'une voix calme qui rassura grandement son sujet.
"Je ne sais vraiment pas par où commencer. Peut-être par vous féliciter ? Non, non, vous remercier d'abord. Merci beaucoup, je suis ravi d'avoir votre soutien sur le transfert. Mais j'ai cependant une question : les Limbes ? Est-ce nécessaire ?
- À vrai dire, votre Grandeur, répondit R74I, le temps est un réel problème. Je ne donnerais pas plus de quarante ans avant que les Limites ne s'effondrent. Le déplacement est urgent à mettre en place. Et quitte à le faire, autant définir le départ dans une zone sécurisée...
- Oh, c'est tout à fait exact. Mais il vous manque un élément. Ne répétez absolument pas cela au Sénat, mais... j'ai travaillé sur un portail. Mes prédécesseurs parlaient tous du sceptre de D1-41, mais je suis certain que le déplacement dimensionnel pourrait fonctionner de même. La machine est presque terminée, elle est cachée dans mon palais.
- Si je puis me permettre une remarque, votre grandeur, nous n'aurons pas le droit à l'erreur. Les déplacements spatio-temporels abîment immanquablement les frontières dimensionnelles. Nous avons réussi à repousser les ORGanismes, il ne faudrait pas les faire revenir...
- Malheureusement, il faudra tester, et aller poser des balises sur Vessinque. Cela implique de prévoir une solution pour contenir les ORGanismes. Mais ce n'est pas si problématique, ils n'atteindront jamais Ninjapolis si nous renforçons les troupes aux Limites. Et il me semble que vous possédez un plan de secours intéressant... voulez-vous toujours atteindre les Limbes ?
- Je ne suis pas certain de l'utilité d'un simple avant-poste spatial. Un port, et une terraformation, pourquoi pas, par sécurité. Mais il faudrait quand même... affronter le...
- ...grand Dragon des Limbes. Tout à fait. C'est pourquoi vous êtes, à compter de maintenant, Général de l'armée Ninja. V87N OGG compte prendre sa retraite sous peu. Et donc, Général EXE, je vous charge de conquérir les territoires du Dragon pour y installer des infrastructures adaptées. Je parle aussi à l'inventeur mémorable de l'ORGanesson, n'est-ce pas ?
- Votre Grandeur, je vous suis infiniment reconnaissant, articula R74I en se courbant. Devrais-je aller recenser les opinions des autres Généraux ?
- Non. Vous utiliserez vos cohortes assignées et le matériel nécessaire, mais j'ai confiance en votre autosuffisance. Je compte sur vous pour rapporter les Limbes aux Ninjas.
- C'est d'accord. Je vais faire les préparatifs tout de suite.
- Oh, et, une dernière chose... Je ne pense, ni n'espère, que cela arrive, mais... Si un jour, pour une raison ou une autre, le Sénat appelle à une élection... proposez-vous empereur. Les Ninjas vous admirent plus que vous ne le pensez."

Surchargé d'informations, le Général EXE sortit du palais Ninja et retourna à son appartement.


4) 387 : Consécration et Terraformation

Le général EXE examinait ce qu'il restait du champ de bataille. L'approche avait été audacieuse : ses canons à eau montés sur les navettes volantes avaient rapidement fait fuir les sbires du Dragon. Seule l'absence de ce dernier l'inquiétait légèrement, le Ninja ne pouvait pas se risquer à envoyer les armes blindées terrestres si la menace principale subsistait. Les anciennes légendes décrivaient la bête comme une véritable calamité, qui descendait sur terre à intervalles réguliers pour dévorer un Ninja avant de repartir.

Sur les hauteurs d'une grande colonne d'obsidienne, on apercevait une installation similaire à un nid. Soudain, une odeur de soufre se fit sentir, et une énorme forme noire se matérialisa juste devant l'armée Ninja en rugissant farouchement. Le Dragon semblait doué d'une magie inconnue, et pire encore, une lueur dorée irradiait de ses yeux. Le général Exe, à cet instant, sut que son adversaire avait été en contact de quelque façon que ce soit avec un ORGanisme. Ce qui faisait du monstre une trop grande menace pour le laisser dans les Limbes. Presque à contrecœur, R74I lança l'assaut final. L'acide du Dragon détruisit plusieurs unités de combat, mais les onagres à ORGanesson du Général et leur précision chirurgicale eurent raison du monstre. Dans son trépas, on entendit le bruit caractéristique d'un cœur d'ORGanisme quittant la dimension. Ce qui signifiait que la Limite des Limbes n'était pas immaculée, un ORGanisme avait réussi à atteindre cette strate de la dimension. Avait-il utilisé le Grand Dragon pour voyager ?

Mais en fin de compte, cela lui importait peu.

Les Limbes étaient désormais aux mains des Ninjas.

La colonisation pouvait commencer, pendant que sur la terre ferme le peuple acclamait le Général victorieux. Les machines de transport apparurent alors à leur tour au centre des Limbes, et le convoi se dirigea vers le lieu programmé. À l'intérieur de son quadripède cargo de commande, R74I avait sorti ses plans, calculs et autres croquis. C'était le début de la longue construction d'Itacante, le fier port spatial Ninja.


5) 390 : Tentatives et Prérogatives

En cette journée pluvieuse du 119/390, R74I EXE se dirigeait d'un pas décidé vers le Palais Ninja. Aujourd'hui était un grand jour, suffisamment pour qu'il soit absent du chantier d'Itacante, plate-forme spatiale Ninja dont il supervisait la construction. Ce matin, l'empereur Dada.zip organisait la pose de balises spatio-temporelles sur Vessinque. L'enjeu était crucial.

Le général fut bien accueilli, et guidé dans le laboratoire expérimental impérial Ninja. Beaucoup de techniciens s'activaient autour de lui, rentrant les derniers réglages dans la machinerie du portail.

"Vous êtes tous là ? Très bien. Je passerai en premier. Toi, JPG, en second. INI, en troisième. RAR, juste après. EXE, en dernier. Tout devrait bien se passer, généraux, mais si je n'envoie pas de message de confirmation... eh bien... j'aimerais que ce soit un de vous qui me succède. Ou un Voyageur, cela suffirait. Il est l'heure. Allons-y !
- Bonne chance, votre Grandeur, dirent les Ninjas à l'unisson."

Le moment fatidique était arrivé. Dada.zip alluma le portail dimensionnel, dans un grand bruit crépitant. Il avança d'un pas, puis d'un deuxième, puis entra dans le portail. À ce moment précis, la moitié du palais Ninja explosa.

[...]

"M. Exe ? Vous êtes conscient ?"

Le général se trouvait dans un hôpital, entouré d'une dizaine de médecins Ninjas en blouse blanche. Il était conscient. Laborieusement, il s'assit. Les mouvements de son épaule gauche étaient méconnaissables. En la regardant, il s'aperçut que c'était une prothèse mécanique.

"M. Exe ?"

Tout se mélangeait dans sa tête. Il n'avait plus de souvenir précis de ce qui s'était passé.

"...Qui a survécu ?", bafouilla-t-il.

La grimace des Ninjas lui fit un terrible effet. La dimension courait peut-être la tragédie.

"Vraisemblablement... vous. Votre épaule était sérieusement atteinte, mais vos organes vitaux n'ont rien subi. Pour être précis, le général RAR est encore en vie, mais nous ne pensons pas qu'il puisse se réveiller un jour. JPG et INI sont morts sur le coup. Quant à Dada.zip... nous n'avons rien retrouvé de lui.

- C'est... très fâcheux, et surtout tragique pour notre peuple, répondit EXE en bafouillant. Ai-je... manqué d'autres événements ?

- L'armée assiège le palais, pour attaquer les nouveaux ORGanismes qui y sont apparu avec l'échec du transfert. Il y a eu de nombreuses pertes. En réalité... Hum, vous n'allez pas aimer entendre ceci, mon Général, mais le président JSON est davantage occupé par sa campagne que par ses pouvoirs d'urgence, et le Sénat comme l'armée courent un grand danger. Les laboratoires ont été remobilisés pour...

- Suffit ! J'en ai assez entendu ! Ma parole, cet abruti intéressé n'a jamais eu son pareil pour manquer à une mauvaise décision. Je préférais être avalé par un Yéti que de le voir sur un autre trône que ses chiottes. Sur ce, je suis navré mais les recommandations médicales attendront. Chauffeur ! Au Sénat, et vite ! J'ai beaucoup de choses à régler."

[...]

C39Z XLS, tout récemment devenu président du Sénat, entra dans la grande salle, et tout le monde se tut. Il tenait en main un grand morceau de papyrus scellé. Tandis qu'il s'avançait vers l'estrade centrale, tous les spectateurs s'impatientaient, chuchotaient de partout, dans une grande confusion. Cette importante soirée d'élection avait été très tendue. Enfin, il prit la parole :

"Ninjas !

Aujourd'hui, vous avez choisi votre nouvel empereur. Avant de faire cette annonce, rappelons qui étaient les candidats.

Candidat déjà aux élections de 370, où le trône lui avait échappé à 19 voix près, le gouverneur M55W ODT s'est manifesté rapidement. Sa candidature revendiquant l'expérience a été la première déposée, au nom du parti des Colonisateurs.

Président du Sénat depuis un certain temps, K10O JSON était favori. Mais la motion de censure déposée à son encontre par l'opposition lui retira son poste d'empereur temporaire rapidement, et rien n'est moins sûr qu'une victoire des Unificateurs avec les défaites enchaînées lors des débats.

Dernier survivant des généraux Ninjas, R74I EXE est sorti du coma plus engagé que jamais. Alors que son parti tout entier le plébiscitait pour représenter à nouveau le projet de transfert, il a choisi de se présenter sous la nouvelle bannière des Organisateurs. Sa combativité et sa popularité n'ont jamais été aussi hautes.

Candidat de dernière minute, l'industriel S65A GIF représente ce qu'il reste des Voyageurs, parti historique de Dada.zip. Mais ce dernier ne rassemble plus que les pro-transfert immédiat, les Organisateurs ayant proposé un mode de gouvernement très ingénieux et une défense plus réalisable.

Comme le veut la tradition, c'est dans quelques instants, quand la lune passera au-dessus de Ninjapolis, que le nom du septième empereur sera révélé. ODT prendra-il sa revanche ? Mon prédécesseur obtiendra-t-il le trône ? Le vainqueur des Limbes sera-t-il reconnu par le Sénat ? Les Voyageurs ont-ils conservé leur électorat ? Tout de suite, les résultats :

R74I EXE [Org.] : 87 voix, 48.3%
K10O JSON [Unf.] : 44 voix, 24.4%
M55W ODT [Cln.] : 29 voix, 16.1%
S65A GIF [Voy.] : 20 voix, 11.2%

En ce cent-soixante-dixième jour de l'an 390, notre nouvel empereur a pour nom... Dada.exe ! Votre Grandeur, vous pouvez prendre la parole quand vous le souhaitez...
M. JSON ! Du calme, voyons ! Où en est votre respect pour la démocratie ? Enfin..."

R74I était devenu empereur. Un sourire en coin, il vit son ancien adversaire sortir en fulminant du Sénat. Il faut dire qu'EXE n'avait pas été tendre avec lui, et que son incompétence l'aurait de toute façon perdu. Il était temps de créer un septième Empire mémorable, qui se prolongerait à terme dans la dimension de Vessinque. Mais pour le moment, l'heure était à la sécurité, et les premières mesures risquaient d'être amères.


6) 390-404 : Technocratie et Minutie

Assis sur le toit de son palais spatial, Dada.exe observait méticuleusement la grande cité qu'était devenue Itacante. Le ciel sombre des limbes plongeait la ville dans un calme inhabituel.

L'évacuation de Ninjapolis n'avait pas été chose aisée. L'empereur avait même eu recours aux pouvoirs exceptionnels pour forcer cet ordre. Mais le fait est que les Limbes étaient devenues l'endroit le plus stable et sécuritaire de la dimension. Les Limites sur la terre ferme étaient dans un état désastreux après la tentative de transfert dimensionnel, or celle des Limbes ne comportait qu'une unique faille.

Voilà cinq ans que Dada.exe occupait le trône. Il n'était pas devenu l'empereur le plus admiré, mais possiblement le plus craint, malheureusement. Mais sans les réformes autoritaires, les ORGanismes auraient détruit leur civilisation depuis longtemps.

La grande Organisation Impériale Ninja, la Dada.org, rayonnait de succès. Elle avait permit le développement rapide des infrastructures supplémentaires d'Itacante, une modernisation des équipements de l'armée Ninja et des progrès conséquents dans les recherches spatio-temporelles. Quelle dommage, cependant, que les Exécuteurs aient été si mal accueillis ! Ces androïdes fabriqués en masse par la Dada.org sont de véritables machines de combat, et défragmentent des ORGanismes en un temps record. C'est pourtant la seule chance de récupérer le sol de la dimension, pour y reprogrammer un transfert.

Il avait bien une autre idée, mais les Ninjas n'accepteraient, là, maintenant. La proposition devait se faire dans un moment plus stratégique.

[...]

L'empereur rangea sa Lame Dimensionnelle dans son fourreau. Cette bataille avait prouvé que les Ninjas n'avaient pas rouillé, et que les Exécuteurs à leurs cotés étaient des soutiens très puissants. Quels diables, ces Yétis ! Ils avaient enfin compris la nature du danger qui régnait sur le sol, et les voilà qui voulaient prendre la place des Ninjas dans les Limbes, par surprise. L'espèce des Yétis n'allait probablement pas s'en sortir après ce nouveau coup dur. Quand bien même, il n'était pas prévu qu'ils participent au transfert pour échapper à l'effondrement fatidique des Limites. Quelle joie pour Dada.exe d'entendre des "VIVE LA DADA.ORG !!" fuser à travers Itacante. Le moment était peut-être venu de confronter au Sénat son œuvre, le projet qu'il avait mis tant de temps à imaginer et mettre sur papier. Le premier jour de l'an 397 approchant, la date serait parfaite.

[...]

Dada.exe fulminait. C'était incroyable. Le Sénat était véritablement incroyable, quand il le souhaitait.

Ce projet tenait du génie ! Une solution absolument optimale ! Plus d'ORGanisme ! Largement assez de temps pour préparer le transfert, quitter cette dimension fragilisée au plus au point et se rétablir sur le monde vierge de Vessinque !

Eh bien tant pis, il le réaliserait quand même, ce projet. Il augmenterait la production d'ingénieurs Exécuteurs, en détournerait la plus grande partie, et construirait sa formidable machine dans un désert spatial à l'abri des regards. Personne n'en saura rien, et à la fin ils seront bien contents d'être sauvé, nom d'un Ptérodactyle !

[...]

L'empereur se mit à somnoler, empli de la fatigue quotidienne qu'il repoussait depuis maintenant sept ans. Qu'il était difficile de coordonner tous ces robots, seul ! Heureusement que leur efficacité impressionnante compensait ces pertes de temps. La quantité d'ORGanesson mobilisée était exorbitante de même. Mais on en voyait la fin. Au début de l'an 405, l'EXEath Star serait prête à être utilisée.

Son rayon destructeur annihilera les regroupements d'ORGanismes. Un second tir, avec un objectif rajouté au laser, créera une trace spatio-temporelle sur la zone de Ninjapolis. La dimension est déjà liée à Vessinque, normalement sur la bonne période grâce au ciblage effectué par Dada.zip. Il suffira, une fois tous les Ninjas rassemblés à Ninjapolis, à l'EXEath Star d'utiliser sa troisième et dernière fonction : le tir ORGanique, qui détruira les Limites avec un rayon modifié sur la composition des ORGanismes. Ninjapolis se retrouvera alors sur Vessinque, et les Ninjas connaîtront un nouvel âge d'or.

Ce plan était magnifique. Il suffisait de terminer la trempe du grand objectif de traçage, et d'insérer ce dernier dans son socle coulissant au niveau de la sortie du rayon. D'ici 405, cela semble tout à fait réaliste.


7) 404 : Cataclysme et Spriritisme

En cette terrible journée, Dada.exe se trouvait sur sa station spatiale mobile, supervisant la maintenance bimestrielle du système de sustentation autonome. Dire que son peuple le pensait en train de procéder à des analyses au sol ! Heureusement, bientôt, il pourrait cesser de leur cacher cette activité secrète.

Du moins, il l'aurait fait, si il avait pu leur parler à nouveau.

"Très bien, il n'y a eu aucun incident au niveau des moteurs cette fois-ci. La maintenance est terminée, je m'en retourne à Itacante tout de suite. On ne peut pas faire grand-chose pour accélérer la solidification de l'objectif de traçage, alors cantonnez-vous à l'approvisionnement énergétique des systèmes. Nous sommes... le 124/404, j'aimerais qu'au 129/404 les réserves soient prêtes pour ma venue suivante

- Affirmatif, votre Grandeur !" firent les Exécuteurs en hochant la tête.

Dada.exe était penché sur l'ordinateur de bord de sa navette lorsqu'il entendit un assourdissant rugissement lointain, qui le rendit complètement perplexe. Il ne connaissait que trop bien ce son. Mais ce maudit Dragon était le seul de son espèce, et ces monstres ont besoin d'un millénaire entier pour atteindre la maturité. L'île centrale, et notamment le grand nid, avaient été rasés par des FlamExécuteurs il y a déjà un bon moment. C'est alors qu'il prit conscience de la gravité de la situation. Il avait cessé de tendre l'oreille, et avait vu en levant les yeux au ciel l'origine du vacarme. La Limite Supérieure de la dimension, le ciel des Limbes, réputée comme la plus solide des six, était largement fendue au-dessus d'Itacante. Il se souvint alors de la petite faille "négligeable". Et si les Limbes implosaient, c'était peut-être aussi le cas du reste de la dimension. À coup sûr, les Enfers Ninjas étaient en train de se faire avaler par la Limite Inférieure, et sur la terre ferme la situation était probablement également complexe.

Il fallait tout de suite porter secours aux Ninjas, probablement envahis par les ORGanismes. Il mobilisa tous les Exécuteurs pilotes de l'EXEath Star et la petite flotte fonça vers la seconde capitale. À l'approche de celle-ci, l'empereur fit le constat terrifiant qu'Itacante n'était plus. À en juger par les vaisseaux Exécuteurs qui se faisaient happer par la faille, le demi-tour vers la station spatiale était le seul choix raisonnable.

Dada.exe était alors le seul Ninja encore en vie. Il se posait d'ailleurs une question : pourquoi faire exception ? Quand bien même il lui était possible de s'enfuir à bord de son immense sphère métallique, il mourrait en même temps que la dimension.

Ainsi, il se rendit dans le sas de rétention d'énergie de l'EXEath Star, puis traversa les puits d'évacuation et s'avança sur la passerelle qui y surplombait le vide.

"Une envie de chute libre ?" tonna une mystérieuse voix dans son dos.

Cette apparition dépassait tout entendement. Son interlocuteur n'était autre que le Créateur, le légendaire D1-41.

"Ton ancêtre, sur le pont de son drakkar en flammes, portait ce même regard vers les eaux corrosives, quand je lui ai parlé. Lui avait décidé de plonger, pour honorer la voie des Ninjas. Mais toi, en revanche... ce ne serait pas sage. Tu peux disparaître d'une autre façon. Va sur Vessinque, tu pourras y poursuivre ta vie. Peut-être les enseignements Ninjas pourront-ils perdurer. Tu en es capable."

Abasourdi, Dada.exe écoutait ce mystérieux spectre. Les légendes sur les visions de Dada.jar étaient donc fondées. Face à cet énigmatique spectre, l'empereur avait l'impression que son cœur était mis à découvert, tellement D1-41 était perspicace dans les informations qu'il lui fournissait.

"Voilà ce dont tu as besoin : l'emplacement de la citadelle sombre. C'est en son centre que le sceptre dimensionnel est planté. Cette dernière a été ensevelie à travers les âges, mais elle est indestructible, et tu disposes de quoi la déterrer. Elle est la cause de votre échec d'il y a 14 ans, car elle se trouvait juste sous le palais Ninja. La puissance du sceptre a alors interféré. Va, tu sais quoi faire désormais. Ne t'inquiète pas pour moi, je ne suis plus ancré à la dimension depuis longtemps. Bonne chance, courageux Ninja. Attention cependant au Dragon qui te pourchasse, il est immortel depuis que l'ORGanisme originel a pris possession de lui."

[…]

Dada.exe dirigea l'objectif de l'EXEath Star sur le centre de Ninjapolis. Un immense arc d'énergie jaillit de la sphère métallique, et on observa un impact grandiose au sol, qui souffla tout dans un rayon impressionnant. L'empereur propulsa sa navette vers le sol.

Il atterrit sur une terre dévastée, méconnaissable. Au milieu des décombres, comme prévu, subsistait un modeste temple sombre, surmonté de quatre coupoles vertes. En son centre, au milieu des mosaïques, le sceptre des dimensions reposait sur son piédestal. L'empereur s'en empara, et le pointa vers le ciel rougeoyant visible à travers l'orifice du plafond. La citadelle se dématérialisa, ainsi que son voyageur, qui quittait la dimension Ninja en effondrement.



Deuxième partie - Dada.exe sur Vessinque

Histoire de l'Empereur Ninja Dada.exe, une fois arrivé sur les terres de Vessinque, parmi les Zcraftiens.


1) Écueils et Accueil

Le ciel bleu de Nouvéa se mit à rougir légèrement, tandis que quelques éclairs le parcouraient. Soudain, le sombre édifice ninja se matérialisa dans les airs. L'empereur, quant à lui, reprenait ses esprits après ces longues heures de voyage, ébahi devant le paysage qui s'offrait à ses yeux. Une mer immense s'étalait jusqu'au lointain horizon. Mais de l'autre côté, quelque chose surpassait toutes ses imaginations... de la civilisation ! Si la dimension d'arrivée était restée correcte, la période temporelle ne l'était pas du tout. Il devait être dans un futur assez avancé. Pourvu que les débris de la dimension ninja ne suivent pas, pensa-t-il alors. Quelle catastrophe accablerait alors les vessinquais !

Ce ne fut pas le cas. Légèrement rassuré, il replanta le sceptre des dimensions au coeur du temple. Dada.exe était désormais ancré au monde de Vessinque. Cependant, il en était de même pour le bâtiment sur lequel il se trouvait, bâtiment qui amorça sa chute vers les flots de la Mer des Adieux. L'impact avec la surface de l'eau, certes brutal, ne fit qu'ébranler la structure. Ce n’était pas le premier problème de l'empereur, préoccupé pour sa part par sa survie. Le temple sombrait en effet à une vitesse alarmante. L'eau obstruant déjà les entrées, il saisit sa fidèle pioche en diamant dans l'espoir de se percer une sortie, mais pour une raison mystérieuse il ne parvint pas à détruire la moindre brique.

Son dernier combat aura été contre la noyade. Voilà une conclusion qui le fit frissonner, lui qui adorait nager. Mais après tout, pourquoi se déroberait-il à mort, quand tout son peuple venait de la subir ? Il se laissa alors couler, et ses poumons s'emplirent d'eau salée. Une sensation désagréable le parcourut et sa vision se brouilla.

En ce jour de juillet, le soleil resplendissait sur Vessinque. Nouvéa était anormalement calme. Dada troubla ce silence en apparaissant dans le grand hall de la ville, plein d'incompréhension. Il n'avait pas du tout pensé à ce phénomène préalablement. Si, dans la dimension ninja, la mort anéantissait la conscience de la victime, ce n'était pas le cas sur Vessinque où elle était suivie d'une réapparition. Cela restait très intriguant. Mais soit, le ninja s'accomoda sans peine au fait d'être encore en vie et décida d'arpenter le hall à la recherche d'éléments intéressants. Une mauvaise herbe poussait entre deux pavés du sol. L'empereur jugea bon de l'arracher, mais étrangement, son geste fut bloqué à plusieures reprises. Il abandonna cette idée et se dirigea vers la sortie du hall, en planifiant de fuir cette ville en laquelle il n'avait pas vraiment confiance. Si possible, sans avoir à croiser ou combattre aucun habitant. Car partir sans laisser de traces, telle est la voie des ninjas.

"Hey ! Bonjour ! Et bienvenue, je suppose ?"

Quel silence trompeur. Malgré toute son expérience, l'empereur ninja n'avait même pas su détecter le Vessinquais inactif, en train de lire, à l'extérieur du grand hall. Il n'avait pas l'air hostile, ni très différent morphologiquement parlant.

" Tu me sembles assez perdu, voyageur. Quel est ton nom ?

- Ahem. Excusez-moi. Mon nom ? Dada.exe. Ou Dada, si vous préférez. …et vous  ?

- Tyrano, enchanté.

- Merci. Juste une question, je n'ai pas été capable de supprimer cette plante, là-bas. Savez-vous pourquoi ?

- J'allais y venir. Tu n'es pas encore considéré comme un Zcraftien, par conséquent tu ne peux pas agir sur l'environnement de Vessinque. Pour ce faire, tu dois te présenter aux Gardiens. Ils auront le pouvoir de te revendiquer comme un des nôtres, et tu récupérera ainsi la liberté d'interaction.

- D'accord ! Je préparerai ça. Si vous me le permettez, je dois réfléchir à quelque chose. Je serai de retour sous peu.

- À ta guise. Et, si ce n'était pas évident, tu es autorisé à me tutoyer. Nous sommes tous enfants de Moh-Ripl'ey, après tout !"

C'est sur cette affirmation incomprise que ce dialogue prit fin. Dada était, vraisemblablement, sans autre choix que de devenir un Zcraftien. En tout cas, s'il souhaitait étudier les issues possibles pour les ninjas, s'établir en tant que Vessinquais restait primordial. Rapidement, il fit l'inventaire de ce qui lui restait : sa tunique ninja, quelques pièces de platine à son effigie (désormais absolument inutiles) et aussi... une clé de données. Cette dernière lui apporta un grand sourire. Elle comportait à coup sûr des plans cruciaux et des rapports de l'Organisation.

Quand Dada.exe revint, la place de Nouvéa était bien plus peuplée. Eh bien, pensa-t-il, il est temps de faire les présentations. Attention à vous, Zcraftiens, la Dada.org arrive !

Au soir, Dada s'endormit dans l'appartement provisoire où Tyrano l'avait conduit. Le lendemain, il partirait à la recherche du temple qui avait coulé. Sur place, il verrait comment le sortir de l'eau. Quelle joie d'être à nouveau libre d'interagir avec l'environnement ! Le ninja était vraiment réjoui que son admission parmi les Zcraftiens se soit si bien déroulée. Dans l'après-midi, il avait même pu récolter quelques ressources.

Son sommeil fut très secoué, interrompu par plusieurs mauvais cauchemars. Au bout du troisième, il préféra rester éveillé, après tout il était déjà cinq heures. Dada libéra sa chambre à l'hôtel des nouveaux, se dirigea jusqu'au bord de mer et mit sa barque de bois à l'eau. Il se souvenait très bien des coordonnées d'arrivée du transfert, c'est pourquoi il retrouva rapidement la petite île aperçue avant sa noyade. Joie, elle n'appartenait à personne. Le ninja s'y établit un petit camp. Il sonda la profondeur de l'eau : bien trop grande. En fin de compte, récupérer le temple n'était pas une priorité absolue.

Plusieurs semaines durant, il mit toute sa volonté et son savoir architectural dans la construction d'un édifice qui serait capable d'accueillir ses premières expérimentations, et, à terme, maintenir hors de l'eau le temple. Dans les souterrains de son île, il reconstitua les machines Ninja dont il avait conservé les modèles. Ses tests avaient en effet permis de synthétiser quelques tonnes d'ORGanesson, le métal extrêmement robuste dont il était le promoteur à Ninjapolis. Les recherches continuaient pour remettre au point des Exécuteurs. La Dada.org commençait à se forger un petit nom sur Vessinque, en somme.


2) Emprisonnement et Recommencement

Mais un jour, un grand bouleversement eu lieu. Dada ainsi que de nombreux Zcraftiens avaient été invités à un grand discours divin des prophètes de Moh-Ripl'ey. Le hall de Nouvéa aménagé pour l'occasion était empli de monde en cette soirée. L'annonce des Administrateurs devait être importante. Le Ninja écoutait, comprenant vaguement les paroles du grand Voren. Quand soudain, un horrible grognement surgit des entrailles de la terre... "Oh, non, qui l'a libéré ?" s'exclamèrent les Gardiens, au milieu de la panique générale. Le ciel s'emplit d'une couleur noire, accompagnée d'éclairs. On  distinguait vaguement une grosse étoile à 8 branches parmi les nuées.

"ZCRAFTIENS ! VOUS M'AVEZ AMÈREMENT DÉÇUS !"

Une voix grave et tonitruante retentissait au milieu du tonnerre. Subitement tout le monde disparut du hall pour se matérialiser dans une campagne déserte autour d'un arbre sans feuilles. Le grand démiurge chtonien V'eh-Syhss prononça alors un long blâme aux Vessinquais, récupéra toutes leurs possessions et les laissa avec ce seul ordre : "construisez moi une capitale digne de ce nom".

Voilà qui était perturbant. Le Ninja était complètement déboussolé, et ce fameux V'eh-Syhss avait défini une prison au peuple Zcraftien entier. Établir une ville ne faisait pas partie de ses talents. Cette période fut difficile pour Dada.exe, qui obtint malgré tout une maison où résider, construite de ses propres mains. Ce n'était pas une demeure de rêve pour un empereur déchu, certes, mais une demeure convenable. Autour de lui, la situation était confuse et complexe. Les Zcraftiens étaient séparés, entre Rebelles et Munificents, et le ninja ne savait prendre parti dans cette lutte.

Un jour, il se rendit dans le temple de V'eh-Syhss pour envisager de rejoindre les membres de Son culte. Il donna en offrande des diamants durement acquis pour questionner la divinité sur ses revendications.

Ce dernier répondit alors :

"Humble Zcraftien, je lis l'incompréhension dans tes pensées. Je vois que tu n'es pas enfant de Moh-Ripl'ey. Ton voyage a été périlleux. Tu me questionnes donc sur mes volontés, eh bien soit, je vais t'expliquer ce pourquoi je suis ici. Moi, V'eh-Syhss, suprême céphalopode, grand Ancien, démiurge chtonien. Depuis de longues années, je patiente le jour où je succéderai à mon aînée Vessinque. J'en suis venu à hanter son vaste territoire par lassitude, avec une profonde rancœur envers cette indigne anguille endormie. Cette capitale que vous me construisez, où vous m'adorez tous, est la grande preuve que mon heure de gloire doit sonner ! Mais incapable de vaincre mon infâme sœur et son vicieux poisson piquant de compagnie, j'ai perdu patience. Aujourd'hui, Zcraftien, si vous le souhaitez avec moi, je pourrais régner sur vous, et remplacer cet hideux volatile de Moh-Ripl'ey ! Malheureusement ses satanés rebelles ignorants sabotent mes plans. Ne soit pas comme eux. Tu mérites davantage. En nous rejoignant, c'est la clarté que tu auras choisi.

...

Eh bien, tu m'as l'air bien perplexe. Je m'égare probablement, dans ma sagesse infinie. En tout cas, quoi qu'il en soit, ne me déçois pas, Zcraftien, je veux une belle capitale ! Qui plus est, jeune Ninja, je suis sûr que tu es plus attaché aux terres tentaclésoises que tu ne le crois."

Voilà qui semblait tout à fait inexact. La Dada.org ne pouvait plus progresser, écartée de ses données et débuts de production. V'eh-Syhss lui-même avait confisqué au Ninja sa base de données et le précieux sceptre des dimensions. Déjà rabaissée au statut d'entreprise, de petite entreprise qui plus est, voilà que la Dada.org était ridicule, incapable de rivaliser avec le roi de l'immobilier CheshireScrat. Ce personnage lui avait laissé un mauvais souvenir, lui qui se moquait allègrement de "l'absence de capital" de sa société. Dada n'était pas très fort pour construire des maisons, c'est avec peine qu'il entretenait une maigre bâtisse au sud-ouest de Tentaclès. Au final, il n'avait pas rejoint Son Culte, il préférait rester en retrait. Ne pas se rendre au temple ou aux réunions de rebelles lui laissait du temps libre, il mit donc ce temps à profit. En le consacrant à ce qu'il savait faire : la métallurgie. Après de multiples bricolages en tout genre, il pouvait détecter du platine.

La région de Tentaclès semblait très pauvre en ce métal essentiel dans la synthèse d'ORGanesson. Aucun gisement suffisamment important pour être exploité. Et puis il y avait cet endroit qui réagissait bizarrement... à l'est de la ville, un bloc de métal était détectable, mais la résonance n'était pas celle du platine. Ç'aurait été de toute façon compliqué de l'obtenir, ce métal était enfoui sous une grande demeure lugubre appartenant à la mairie. Une ancienne caserne militaire qui aurait brûlé, à l'époque où Ļanđet åv Őveŕrăskełsėr abritait un village primitif. La disposition de la chose était inexpliquée, on aurait dit différents objets d'un métal étrange. Mais pas inconnu.

"Ça alors, pensa-t-il, me voilà tombé sur de... l'ORGanesson expérimental... c'est impossible..."

Le métal impérial Ninja n’est absolument pas naturel. Sa synthèse requiert la présence de platine, de chrome, de fer, de carbone... mais également de plasma dimensionnel. Ce dernier est le principal composant des ORGanismes. Et il n'y a pas d'ORGanisme sur Vessinque. Le deuxième moyen d'en obtenir : le sceptre de D1-41, que Dada avait utilisé chez lui mais pas en dehors, et qui demeurait confisqué par le grand V'eh.

Alors, pourquoi ça ici ?

Il fallait à tout pris qu'il mette la main sur ces objets. Le problème étant que creuser sous cette grande maison délabrée attirerait des regards inopportuns, et des ennuis judiciaires à Dada. Sans compter le danger de déséquilibrer cette ruine.


3) Ascension et Révélations

"8000 diamants !?!"

Voilà qui compliquait énormément les choses.

Le ninja s'était rendu à la mairie de Tentaclès pour tenter de se procurer ce taudis. Mais voilà : l'ancienne caserne était inclue dans le patrimoine historique de la ville. Qui plus est, le terrain incluait le lac derrière, et les richesses encore présentes dans la masure. Le coût comprenait l'engagement à restaurer la demeure à l'image du riche quartier est.

On lui avait même montré, en exemple, la Villa Égothica récemment rénovée par Chesgroup°. Ce qui était plutôt rabaissant.

Dada était très loin d'avoir ne serait-ce qu'un quart de cette somme exorbitante. Il pensa à demander de l'aide à Tyrano, fraîchement nommé gardien par le divin Moh-Ripl'ey. Mais il renonça, autant ne pas ébruiter ses ambitions. Il était au final décidé à gagner son argent à la dure. Voyons, dans quels domaines pouvait-il établir des activités rentables ?

[...]

Dans le coffre fort ultra-protégé caché dans son armoire, luisaient plusieurs milliers de diamant. Ce n'était pas encore suffisant, mais son chiffre d'affaire croissant allait régler très rapidement ce souci.

Dada était très fier d'avoir gravi les échelons ainsi. Tout avait débuté par les leçons de combat qu'il avait pu prodiguer à quelques Zcraftiens. Parmi ces disciples éphémères, Bambellop, maire de Tentaclès, vint un jour visiter son humble dojo. Plus intéressée par l'architecture du lieu que par le talent reconnu du Ninja, elle proposa finalement à Dada.exe la construction de la piscine municipale. Un mois plus tard, ravi de sa construction, il gagnait des primes en organisant des courses de natation après la messe des Munificents.

Lors de la période d'essor industriel au port de Tentaclès, il devint le voisin direct de Chesgroup en dirigeant un centre logistique aux halles D4. Ce en signant un contrat avec la société adverse : la Dada.org ferait aboutir et prendrait le contrôle du parc d'attractions de Tentaclès, en contrepartie Chesgroup récupèrerait 25% des revenus mais laisserait au Ninja pleine possession des halles D4.

Depuis ce jour, la Dada.org avait officiellement étendu son domaine d'activité à la construction. Ce qui plaisait beaucoup à son leader, qui espérait cependant retourner un jour à sa base de recherches nouvéenne. Il ne perdait pas de vue sa volonté de sauver les Ninjas. Mais dans la prison de V'eh-Syhss, ses minces probabilités de développer du matériel conséquent résidaient dans un bâtiment abandonné, réputé hanté.

Le Ninja comptait faire coup double, en transformant les ruines lugubres de la caserne en un luxueux manoir privé. Il voyait ça d'ici : "le Manoir Exécutoir, joyau de la Dada.org !".

Sa première visite dans sa nouvelle propriété fut étrangement malaisante. Le bâtiment avait du potentiel, c'était certain. Et un souterrain tortueux, visiblement. La cave ne semblait pas avoir brûlé comme le reste, tant mieux. Alors que les travaux sur le manoir battaient leur plein, Dada arpentait la cave glauque de sa demeure à la recherche d'un passage dérobé. Il y en avait obligatoirement un, et la difficulté apparente à trouver ceci commençait à faire douter le ninja au sujet de ses facultés. On ne trompe jamais un ninja.

[…]

Le manoir était terminé. Dada possédait désormais une des plus riches demeures de Vessinque. Les travaux achevés, il déblayait autant que possible la partie obstruée du sous-sol. Quand il remarqua un grand objet scintillant dans la poussière. Son cœur faillit s'arrêter. C'était... un cadran solaire Ninja ! Fixé au mur d'un souterrain, il était bien évidemment déréglé. Après un rapide coup d'oeil dehors, il fit tourner le mécanisme central pour coïncider avec l'heure actuelle. Un craquement sourd retentit, suivi de quelques cliquetis. Puis un grand bruit d'eau provenant du puits. Puits désormais vide, et menant à un canal souterrain...

Dada.exe s'engagea dans ces étranges conduits. Il repéra rapidement l'élément intéressant, au bout de cette galerie. Ce canal semblait être une branche secrète des égoûts de Tentaclès, et ses pierres semblaient très vieilles. Au bout, une porte. Accompagnée d'un panneau : « Laboratoire du Désespoir », écrit en alphabet impérial Ninja. Un autre Ninja aurait donc vécu sur Vessinque ? C'était donc cela que V'eh-Syhss sous-entendait ? Il entra dans cet étrange endroit à l'architecture atypique.

Un imbroglio de matériel Ninja jonchait le sol. L'endroit était rempli de machines poussiéreuses inconnues de Dada. Et, au centre de la pièce, un étrange générateur incrusté dans le sol vrombissait. De l'autre côté du laboratoire, un vieux plan de travail attira son attention. De toute évidence, il n'avait pas servi depuis longtemps. Mais au vu des notes éparpillées autour, son dernier utilisateur était à présent démasqué.

Le Javelot Électrodynamique était appuyé contre le mur.

Et tout s'expliqua. Les machines, l'ORGanesson, le... portail dimensionnel au centre la salle. Dada.exe, abasourdi, se trouvait dans le quartier général de Dada.zip, qui avait bel et bien atteint Vessinque lors du premier et dernier test de déplacement spatio-temporel. Peut-être était-il encore en vie ? Après avoir fait un rapide inventaire du Laboratoire du Désespoir, le Ninja plongea dans la lecture d'un carnet manuscrit récupéré sur un piédestal.


3.5) Une lecture instructive...

Carnet de Dada.zip a écrit :

Jour 1 :

Comment en sommes-nous arrivés là ?

J'ai mis en danger la dimension sans même obtenir de résultats.

J'ai probablement tué les quatre Ninjas les plus valeureux qui soient.

Et me voilà incapable de rentrer chez moi.

Pourtant, je refuse d'y croire, il n'a pas pu y avoir erreur dans la machinerie des portails. J'ai reproduit les conditions naturelles de voyage spatio-temporel. Et il n'y a pas pu avoir d'interférences ! Pourquoi donc cette explosion ?

Je n'ai aucune idée de quoi faire maintenant. Ces terres sont vierges. Ce soir, je partirai sûrement vers ce grand volcan, à l'ouest. Et je serai bon pour disparaître. Telle est la voie des Ninjas.

EXE, RAR, INI, JPG... que le grand D1-41 soit avec vous.

Jour 2 :

Improbable !

Sur l'autre pente du volcan se dresse un petit village primitif ! Il y aurait donc de la civilisation sur Vessinque ? Impossible...

À moins que les balises spatio-temporelles n'aient dérivé. Et dans ce cas, me voilà arrivé bien plus tard que prévu. Ce qui signifie qu'un Ninja qui tenterait un voyage dans quelques années, arriverait des siècles plus tard que moi. Quel mauvais ingénieur je suis.

Puisqu'il en est ainsi, j'irai dans ce village. Et j'aviserai.

Jour 3 :

Ļanđeŧ åv Őveŕrăskełsėr, c'est le nom assez barbare et incompréhensible de cette petite région. Les habitants ressemblent aux Ninjas, j'arrive à les comprendre, alors je vais rester ici. Je pourrais peut-être les aider, mais il faut que mon matériel scientifique reste hors de leur portée. Il va falloir se cacher.

Du nerf, H08Q ! Tu devrais savoir faire ça, au moins !

Jour 8 :

Voilà huit jours que je suis sur Vessinque. Ici, les jours sont regroupés différemment, 7 jours font une semaine, et il y a 52 semaines dans une année ! Ce qui fait des années bien plus longues que chez nous. Peut-être est-ce là la raison de la dérive des balises ?

J'ai trouvé en errant dans les égouts de cette petite cité une branche donnant sur une grotte. Je pense boucher l'entrée, et installer une porte verrouillée. J'habiterai derrière.

Au-dessus de moi, c'est la caserne des soldats. Ils sont bruyants, donc si mes expériences le sont aussi, cela ne devrait pas se différencier.

Aussi, j'ai fait un rêve étrange. Peut-être même que je ne rêvais pas. Un spectre charismatique m'a parlé de mon avenir. J'ai la certitude qu'il s'agissait du Créateur, D1-41. Mais pourquoi lui ici ? Et comment ?

Jour 14 :

Deux semaines. Que le temps passe vite !

J'ai taillé la roche de la grotte, désormais moins hostile à un aménagement. Je pourrais fabriquer du béton, si je parvenais à ramener quelques matériaux des Enfers de Vessinque. Je ne suis pas sûr que ces villageois barbares sachent comment y aller, je ferais mieux d'agir dans l'ombre.

Jour 37 :

Enfin ! Après toutes ces journées de travail, mon quartier général est digne de ce nom.

Je vais l'appeler... le Laboratoire du Désespoir.

Un mois Vessinquais s'est écoulé depuis mon départ de la dimension Ninja. En prenant en compte la dérive des balises, nos deux dimensions doivent s'être écartées d'environ 10 ans. De toute façon, c'est peine perdue pour y rentrer. Mais je pourrais essayer de voir ce qui s'y passe. Sans perdre de temps, je vais tenter d'ouvrir une fenêtre dimensionnelle. J'ai toujours l'allumeur.

Jour 40 :

J'ai réussi, malgré la destruction de mon allumeur.

Quelle ironie, j'ai pu observer les Ninjas, mais les rejoindre n'est pas possible. Selon mes estimations, le paysage qui s'est offert à moi était celui de l'an 400.

Quand j'ai découvert la métropole spatiale où se sont réunis tous mes anciens sujets, j'ai tout de suite compris qui m'avait succédé. Ce à ma plus grande joie. Le jeune R74I est allé bien loin (devrais-je dire Dada.exe ? Suis-je techniquement redevenu le modeste H08Q ZIP ?). Cependant, les raisons de ce grand déménagement ont dû être bien terribles...

Jour 145 :

Eh bien, ce carnet aura pris la poussière !

Ma vie suit désormais une routine. Je diffuse le savoir Ninja en formant les villageois à de nouvelles techniques de combat. Ils me prennent toujours pour une sorte de sorcier, mais ils m'aiment bien quand même. Et la nuit, je bricole dans mon laboratoire.

À mes heures perdues, j'ai réalisé une peinture du grand D1-41. Je suis assez fier de ce portrait.

J'ai pu synthétiser de l'ORGanesson ! Ce métal m'a maintes fois été bien utile. Je pourrais presque... tenter un voyage, à terme. La dimension Ninja sera-t-elle toujours là pour m'accueillir ?

Jour 800 :

Cela fait quatre années Ninja que j'habite ici. Cette semaine, j'ai fait mes adieux à mes disciples. Les villageois sont très préoccupés par la terre qui gronde. À mon avis, le volcan ne tardera pas à entrer en éruption. Une bonne partie de Ļanđeŧ åv Őveŕrăskełsėr y passera, probablement. Je ne pense pas les prévenir.

Pour créer, il faut détruire... c'est dans l'ordre des choses. En ces terres fertilisées par les cendres renaîtra peut-être une grande civilisation ! Quant au Laboratoire, il ne risque rien là où il est.

Pour ma part, c'est aujourd'hui que j'ai décidé de disparaître. Je suis très incertain de mon coup, je découvrirai bientôt ma dimension d'arrivée.

Lecteur du présent carnet, j'ai laissé tous mes outils dans ce laboratoire. Il représentait mon désespoir, il sera peut-être une lueur dans ta vie, si tu t'intéresse au spatio-temporel et aux mécaniques dimensionnelles.

Mon Javelot Électrodynamique ne marche plus, à moins d'être un Ninja tu ne pourras rien en tirer. Quant à mon trésor... ma précieuse et secrète Ancre Dimensionnelle... elle est cachée derrière le tableau du Créateur.

Je tire maintenant ma révérence. Partir sans laisser de traces, telle est la voie des Ninjas.

Tremblotant, Dada.exe referma le manuscrit. Son génial prédécesseur lui ouvrait là d'immenses perspectives. Plus d'un millénaire dans le passé de Vessinque, Dada.zip s'était intégré parmi les habitants, en faisant ses recherches discrètement. Sa grande intelligence lui avait même permis de prévoir le sort de Ļanđeŧ åv Őveŕrăskełsėr. De multiples questions avaient trouvé leur réponse à travers ce carnet.

Avec tous ces outils, de retour à l'ORGobase, en possession du sceptre des dimensions, lui pourrait peut-être recréer un véritable portail. Et réaliser le transfert du monde Ninja, mais dans l'autre sens, depuis Vessinque. Normalement, V'eh-Syhss allait bientôt mettre fin à l'emprisonnement des Zcraftiens à Tentaclès. Dada pourrait alors mettre sa stratégie en marche.


4) Victoires et déboires

"Zcraftiens !

Il est vrai que vous m'avez construit une belle ville consacrée à ma gloire. Mais, dans son infinie sagesse, votre démiurge chtonien a décidé que votre faute a été trop grande pour qu'une simple ville puisse la faire pardonner.

Près de ma forteresse, vous expierez votre peine en restant pour toujours mon peuple asservi ! Telle est ma volonté, et vous vous y plierez !"

Avec ces mots s'envola toute l'estime que Dada avait envers V'eh-Syhss. Partout dans Tentaclès, l'insurrection commençait. Même Moh-Ripl'ey, protecteur des Zcraftiens, avait eu le courage de contredire une divinité aussi puissante. L'assaut du Plateau Corrompu était prévu, le vendredi soir...

[...]

"V'EH-SYHSS EST VAINCU !!!"

Quelle incroyable bataille. Moh-Ripl'ey avait explosé l'entrée du repaire souterrain de V'eh-Syhss. Les Zcraftiens y avaient combattu des hordes immenses de sbires, et ont même dû faire fuir le jeune Dieu-dragon Veh-Seth, appelé en renfort par son frère aîné. Combat qui n'avait que trop rappelé à Dada sa confrontation avec le Grand Dragon des Limbes, en tant que Général Ninja. Mais peu importaient les détails, l'esclavagiste avait reçu une belle correction. Dans son bassin plein d'Ichor et de matériel confisqué, Dada réussit à récupérer son sceptre dimensionnel avant la ruée générale. Il pouvait retourner à l'ORGobase la tête haute.

Après de nombreux aller-retour, presque tous les outils de Dada.zip étaient rapatriés. 

L'Ancre Dimensionnelle... quelle prouesse d'en avoir reproduit une ! La citadelle sombre antique en possède également une, immuable cependant. En tout cas, à défaut de lui trouver une utilité directe, Dada la laissa au Laboratoire du Désespoir. Elle était vraiment très, très lourde. En partant, il fit coulisser le grand tableau de D1-41 pour recouvrir à nouveau la cavité secrète. Lui qui avait eu l'occasion de croiser le spectre du Créateur, il ne pouvait qu'admirer la vraisemblance de l'oeuvre. Les yeux bleu orage et les traits sérieux de ce suprême Ninja étaient réellement subjuguants.

À propos, Dada avait toujours un temple à repêcher. Il tenait son idée depuis un certain temps, cette pause forcée lui ayant entre autres permit de réfléchir. Trois jours plus tard, un générateur de fumée noire surplombait la tour de l'ORGobase, faisant flotter l'antique édifice au-dessus d'un nuage sombre. Si jamais une expérience tournait mal, il pourrait toujours fuir en replantant le sceptre dans son socle. Ce qui ne devrait pas arriver si il se débrouillait convenablement. Dada.zip avait réussi à repartir on ne sait où avec son minuscule générateur, alors Dada.exe avait toutes ses chances avec la puissance de la Dada.org.

Avec tous ses nouveaux outils et plans, il se mit au travail. Le prototype allait être installé à l'intérieur de la tour, contrairement à la version finale qui se devait d'être placée dans une zone vierge suffisamment grande pour accueillir les éléments transférés. Il allait ouvrir un petit portail vers la dimension Ninja pour la relier à Vessinque. Ensuite, un perturbateur spatio-temporel serait lancé sur la zone souhaitée, pour lui faire perdre son ancrage au monde Ninja, et la faire changer de dimension. C'était un peu le même principe que l'EXEath Star, en quelque sorte. Avec légèrement moins de possibilités et de fiabilité, certes.

Quelques jours plus tard, les installations étaient fin prêtes à être utilisées. L'efficacité a toujours été innée chez le peuple Ninja. Maintenant s'imposait à Dada une décision amusante à prendre : quel élément téléporter ? Les possibilités ne manquaient pas. La seule condition a remplir étant de ne pas modifier le cours des évènements, auquel cas le transfert partiel échouerait. Pour ne pas prendre de risque, il décida que l'objet ne proviendrait pas de la civilisation Ninja, mais de la civilisation Yéti. Quelle excellente idée ! Il allait décapiter la statue de glace du chef Yark II, apposée sur la muraille est de leur territoire. Personne ne lui en voudra, ce dernier était très loin de faire l'unanimité. Satisfait, Dada.exe pressa le bouton vert. Le perturbateur se volatilisa, signe que le portail était correctement ouvert. D'un moment à l'autre, un affreux bloc de glace devait apparaître dans la salle.

Cela ne faisait que quatre secondes que le portail était ouvert, pourtant Dada s'inquiétait déjà. À juste titre, car à l'instant exact où un objet perd son ancrage dimensionnel, il est sensé se volatiliser. Quatre secondes, c'était bien trop. Le Ninja se rua sur son panneau de contrôle et éteint le générateur de portail. Tant pis, se dit-il, un simple gaspillage. Rien ne s'était téléporté, pas même quelques litres d'air frais. Il détourna alors les yeux de sa fosse à expérimentations, et monta à l'étage suivant pour se remettre à travailler sur le programme des nouveaux Exécuteurs. Chamboulé par cet échec, il n'avait pas fait d'analyse approfondie, et pendant ce temps, le taux d'ozone augmentait dans la zone expérimentale.

C'est ainsi qu'il fut fort surpris d'entendre sonner ses alarmes, dans la soirée. Une odeur âcre se faisait sentir, et un son sourd était périodiquement audible. Arrivé à son générateur de portail, il n'en crût pas ses yeux. Un ORGanisme s'agitait au fond de la fosse. Cela faisait fort longtemps que Dada n'avait pas croisé ces effrayants amas plasmiques. Tout de suite, il activa l'intégralité des dispositifs de sécurité. Il allait falloir condamner l'ORGobase à contenir ce monstre, pour ne pas menacer la stabilité de Vessinque. Et s'éloigner autant que possible momentanément. Voilà qui allait fortement retarder les plans de l'Organisation. D'urgence, il fallait réparer le Javelot Électrodynamique pour éliminer cette terreur, avant que la situation ne dégénère.


5) Affaires fédérales et suprématie spatiale

Eheheh, mine de rien, on s'approche des derniers évènements sur V5, la partie la plus intéressante ! :b
Au programme, rivalités électorales et grand gratte-cielvoûte spatiale !

Dernière modification par Dada.exe (17/03/2018 14:25:49)


Executable Ninja files

Hors ligne

#2 20/12/2016 13:57:23

Tyrano gardien
Gardien méchant
Lieu : Pomf
Inscription : 04/04/2012
Messages : 6 191

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

Quoi qu'il arrive je trouverais un moyen de mettre la main sur ce sceptre.

J'ai aimé, hâte de voir la suite et son incidence en jeu smile


Moi, mon postérieur et mon plat de nouilles.
Représentant du petit peuple.
youtube.com/watch?v=dQw4w9WgXcQ

Hors ligne

#3 20/12/2016 19:52:02

Etholie
Tea-Rex
Lieu : Sûrement quelque part
Inscription : 04/05/2014
Messages : 1 374

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

De même ! ^^


French people are so tough, they eat pain for breakfast.

Hors ligne

#4 21/12/2016 01:08:41

Dorora
Membre
Lieu : Pontarlier (Doubs)
Inscription : 20/11/2016
Messages : 85

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

Tyrano a écrit :

Quoi qu'il arrive je trouverais un moyen de mettre la main sur ce sceptre.

J'ai aimé, hâte de voir la suite et son incidence en jeu smile

Je t'accompagne le jour ou tu y va big_smile


Never be different, or die....

1 dalle = 1/2 bloc, c'est quoi donc une demi dalle? 1/4 de bloc?

Hors ligne

#5 05/06/2017 20:05:24

Dada.exe gardien
Gardien Organisé
Lieu : iℝ
Inscription : 21/07/2015
Messages : 1 379

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

Hmm, il était assez bordélique ce texte, trop d'idées en vrac. Je l'ai donc refait ! L'ancien RP mêlait vaguement l'histoire des Ninjas avec une vague histoire de Dada.exe dans sa dimension, alors j'ai fait la distinction. L'histoire de Dada.exe chez les ninjas est bien avancée, je la publie bientôt, et ensuite le moment sera plus adapté pour la partie Vessinque. Tout sera regroupé dans le sujet de tête.

En attendant, voici une petite chronologie de la Dimension Ninja, à travers l'histoire de ses empereurs :


Prologue : les sept Empereurs Ninjas


D1-41
: "Le Créateur"  Règne : 0-148

On ne sait que peu de choses de cet énigmatique personnage, qui guida la troupe des premiers Ninjas jusqu'à cette dimension. Certes assez barbares, lui et ses hommes ont néanmoins établi de solides bases à la future civilisation Ninja. On raconte qu'il aurait lui-même stabilisé leur implantation dans ce monde en y plantant son plus grand trésor : un sceptre étrange. Expert dans tous les domaines, il a aussi défini les grandes voies d'apprentissage des soldats Ninjas. Après soixante-dix années de règne, il combattait toujours à la perfection, et continua à gouverner avec autant de poigne même en ayant largement dépassé l'espérance de vie Ninja. Son immense longévité le fit entrer dans la légende. Et encore aujourd'hui, un mystère plane toujours : qu'est-il devenu ? Le quatorzième jour de l'année 148, on découvrit son trône vide, avec un incompréhensible message : "Partir sans laisser de traces, telle est la voie des Ninjas". Certains mages revendiquèrent par la suite avoir aperçu son spectre rôder à travers le monde...


Dada.txt
: "Le Savant"  Règne : 148-205

Après le départ de D1-41, les Ninjas désignèrent celui qui serait leur nouvel empereur. Le Créateur n'avait pas de descendant, alors le rôle revint au plus sage d'entre eux : D26M TXT. Il choisit donc comme nom de souverain Dada.txt, et définit le préfixe "Dada" comme titre impérial. Dada.txt était très attaché aux syntaxes, aussi ses premiers accomplissements furent la codification du langage Ninja après création d'un alphabet. Ce qui lui permit de lancer les Ninjas sur la voie des sciences. Il est aussi à l'origine des premières études géographiques et chimiques dans la dimension. Son dernier acte de sagesse fut de diversifier la politique Ninja en fondant le Sénat, lorsque sa vieillesse commençait à l'affaiblir sensiblement. Il décida de quitter le trône et de partir au loin...


Dada.png "L'Architecte"  Règne : 205-263

Désormais l'empereur Ninja était issu du Sénat. A53G PNG, brillant architecte, endossa donc la cape pourpre suite à son élection. Son ambition était claire : réorganiser les infrastructures dispersées construites sous les ères précédentes. À partir de l'an 208, jusqu'en 250 environ, il mobilisa une grande partie des Ingénieurs et Ouvriers Ninjas dans la construction de Ninjapolis, grande cité à l'honneur de sa civilisation. Dada.png était certes à l'origine de splendides structures, notamment le Palais Ninja, mais son incapacité à repousser efficacement les barbares Yétis venus attaquer la ville causa le désordre au Sénat. Il disparut en 263, sur un chantier, après l'effondrement d'un échafaudage. On ne le retrouva pas. La rumeur d'un assassinat a toujours persisté.

Dada.jar "Le Guerrier"  Règne : 263-317

Les Ninjas optèrent alors pour un dirigeant plus novateur ; après un grand savant et un mémorable architecte, X97T JAR fut le premier général à accéder au statut d'empereur. Bien décidé à se venger des Yétis et à étendre son empire, ce guerrier étoffa la formation des soldats Ninjas. La première attaque de cette armée renouvelée avait pour cible les Montagnes Glaciaires, où les stratégies Ninjas eurent raison des Yétis. Dada.jar était robuste et intraitable, et à bord de son grandiose drakkar impérial, le JARmugand, il colonisa les mangroves, le Grand Désert, les steppes orientales et régnait sur les Mers Nordiques. Son armée parvint même à revenir triomphante des Enfers Ninjas. Jusqu'à une tumultueuse journée orageuse de l'an 317. Alors qu'il se lançait à l'assaut du grand Nord de la dimension, un orage inexpliqué survint. L'eau était, contrairement aux prévisions, chaude et peu profonde. Un éclair incroyable foudroya le JARmugand. Avant de sombrer avec son drakkar, on raconte qu'il entendit l'énigmatique voix du grand D1-41...

Dada.php "L'Explorateur"  Règne : 317-368

Le grand archéologue U32W PHP, le cinquième empereur, définit la recherche du JARmugand comme première priorité. Ses géographes se rendirent sur place par voie aérienne pour ne pas s'exposer aux mêmes risques et firent ce constat : Dada.jar avait atteint la Limite dimensionnelle Nord : le Volcan Fulminant. Une infinie paroi noire s'élevait derrière lui. Dada.php, fasciné par cette découverte, se mit en quête des trois autres frontières. Il les trouva grâce à son infaillible sens de l'orientation : à l'Ouest le Récif Corrosif, au Sud le Glacier Fracturé et à l'Est le Chêne Pyrogène. Il y installa des avant-postes. En 368, lors de l'intervention de l'armée Ninja pour calmer les ptérodactyles cracheurs de feu à la Limite Est, une créature mystérieuse émergea de cette dernière. On n'eut plus jamais aucune nouvelle de Dada.php, ni de sa cohorte, ni des ptérodactyles.

Exceptionnellement, on reporta l'élection de l'empereur d'un an, le temps qui fut nécessaire à trois Ninjas d'élite pour revenir du Chêne Pyrogène avec un rapport de la situation. L'immense arbre avait été réduit en une grande souche flétrie. La créature mystérieuse, un amas gluant difforme, était en présence de plusieurs congénères plus petits. On les nomma les "ORGanismes".


Dada.zip "Le Voyageur"  Règne : 370-390

Enfin, H08Q ZIP accéda au trône, estimé par le Sénat comme le plus compétent face à cette menace. Les ORGanismes avaient en effet la particularité de provenir du Chaos, et n'étaient pas ancrés dans la dimension, les rendant invulnérables face aux Ninjas. Dada.zip, ingénieur spécialiste en la matière, ordonna à toutes les unités de recherche et de production de se concentrer sur les énergies spatio-temporelles. Le sixième empereur acquis particulièrement l'estime des Ninjas en inventant lui-même le Javelot Électrodynamique, qui fit preuve d'une efficacité incontestable lors de la confrontation de 375 où les Ninjas furent vainqueurs des ORGanismes. Aussi, Dada.zip exprima son souhait de départ de la dimension Ninja, en utilisant ses recherches antérieures. Il n'avait pas le sceptre légendaire, mais fit tout pour concevoir une technologie similaire. Son règne prit fin sur un échec : le premier test de déplacement dimensionnel (avec pour destination le monde vierge Vessinque) résulta en l'explosion du portail à l'instant du passage de l'empereur. De surcroît, les Limites se mirent à se fissurer et les ORGanismes à revenir.


Dada.exe "L'Organisateur"  Règne : 390-404

Les Ninjas étaient en grand péril. En cette année 390, on élit le septième empereur, le général R74I EXE. Descendant de Dada.jar, et aussi ancien responsable de la terraformation des Limbes, ce jeune Ninja devait prendre rapidement les choses en main. Il préféra écarter son peuple du danger des ORGanismes en évacuant Ninjapolis vers Itacante, le port spatial Ninja. Sa plus grande action fut de concentrer les pouvoirs de l'armée, les laboratoires, les usines et les centres de recherche anti-ORGanismes à travers l'Organisation impériale, la Dada.org°. Il est l'inventeur des Exécuteurs, soldats mécaniques variés à son effigie, prévus pour défragmenter les ORGanismes. Parallèlement, il aurait construit malgré décision contraire du Sénat une arme spatiale mobile terrible, l'EXEath Star. Cela s'expliquait par sa volonté de réaliser pour de bon le transfert vers Vessinque, pour sauver les Ninjas qui craignaient pour leur part une dictature technocratique. Le Cataclysme, grande invasion des Limbes par les ORGanismes, mit bien évidemment fin à son règne, cependant ce qu'il est arrivé à l'empereur Dada.exe n'est pas connu : a-t-il pu échapper aux ORGanismes et à l'implosion de la dimension Ninja ?

Dernière modification par Dada.exe (17/03/2018 13:36:21)


Executable Ninja files

Hors ligne

#6 05/06/2017 20:35:03

CheshireScrat membre
Sssserpentaire (et poure)
Lieu : Cannes
Inscription : 18/05/2014
Messages : 2 716

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

J'adore !

Spoiler — Cliquez pour afficher / cacher

Fondateur et Chancelier émérite de la Fédération de Vessinque.
Grand Maître Ssssnake Ssssidious de l'Ordre Sssserpentaire.
P-DG de S4 Holding.
Dioriteux, acheteur de pommes, souvent poure.

Hors ligne

#7 05/06/2017 20:40:24

Dada.exe gardien
Gardien Organisé
Lieu : iℝ
Inscription : 21/07/2015
Messages : 1 379

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

CheshireScrat a écrit :

J'adore !

Spoiler — Cliquez pour afficher / cacher

Merci Ches !

Spoiler — Cliquez pour afficher / cacher

Dernière modification par Dada.exe (05/06/2017 20:42:43)


Executable Ninja files

Hors ligne

#8 05/06/2017 21:29:39

CheshireScrat membre
Sssserpentaire (et poure)
Lieu : Cannes
Inscription : 18/05/2014
Messages : 2 716

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

Dada.exe a écrit :
Spoiler — Cliquez pour afficher / cacher
Spoiler — Cliquez pour afficher / cacher

Fondateur et Chancelier émérite de la Fédération de Vessinque.
Grand Maître Ssssnake Ssssidious de l'Ordre Sssserpentaire.
P-DG de S4 Holding.
Dioriteux, acheteur de pommes, souvent poure.

Hors ligne

#9 26/06/2017 14:57:38

Dada.exe gardien
Gardien Organisé
Lieu : iℝ
Inscription : 21/07/2015
Messages : 1 379

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

Brace yourselves, the next part is coming !

Je vais voir comment faire, disons que c'est très long alors je vais réfléchir à morceler le truc.

Edit : Du coup, j'ai trouvé, à partir de demain je publierai une ou deux sous-parties par jour. Tout sera de toute façon regroupé dans le sujet de tête, n'hésitez pas à troubler la continuité de mon multiple post à venir si vous avez des commentaires/remarques/suggestions à faire smile

Dernière modification par Dada.exe (26/06/2017 17:46:32)


Executable Ninja files

Hors ligne

#10 27/06/2017 10:26:49

Dada.exe gardien
Gardien Organisé
Lieu : iℝ
Inscription : 21/07/2015
Messages : 1 379

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

Première partie : R74I EXE

Histoire et ascension du Ninja R74I, de sa jeunesse jusqu'à son règne en tant que Dada.exe.


1) 363-380 : Jeunesse et Allégresse

Le trente-septième jour de l'an 363 naquit un jeune ninja. Comme le veut la tradition de ce peuple, ses parents lui donnèrent un nom, avant de l'envoyer à l'école des nourissons ninjas. R74I EXE, tout perturbé, toussotait alors qu'on le plaçait avec d'autres jeunes Ninjas dans un duvet bleu.

R74I apprit à parler, à lire, à écrire.

La famille EXE portait du sang impérial : le père d'R74I était l'arrière-petit-fils du légendaire Dada.jar. Sans être un immense avantage, cela permettait quand même une vie confortable au jeune Ninja. À trois ans, il eut même le privilège de rencontrer l'empereur Dada.php. Curieux, ce dernier évalua ses réflexes en offrant un duel d'escrime à son petit adversaire. Muni d'une baguette de bois, R74I se sentit tout d'un coup plein de dextérité, et étonna l'empereur par la diversité de ses attaques. Ce n’était pas si exceptionnel, pourtant, cet événement sembla convaincre Dada.php à garantir une formation d'élite à son jeune sujet.

À sept ans, en effet, R74I commençait à suivre un enseignement des techniques Ninjas avancées. Cinq ans plus tard, ses capacités avaient drastiquement augmenté. Nous étions alors dans la glorieuse période des années 370, et tous les instructeurs montraient du doigt aux élèves la grande victoire des Ninjas face aux ORGanismes. "Prenez exemple ! Un jour, vous ferez encore mieux !" disait-on. Outre ses talents en escrime et son habileté, le jeune EXE avait un grand penchant vers la technologie.


2) 380-386 : Majorité et Sérendipité

À dix-sept ans, il était devenu un Ninja d'élite. Mais au vu du calme extérieur qui semblait se maintenir, il choisit de rejoindre les Ingénieurs Ninjas. L'étude des métaux le passionnait, il en fit rapidement son domaine de recherche. Il fut cependant affecté à la recherche anti-ORGanismes, ce qui ne l'empêcha pas de poursuivre ses expérimentations. Ce jeune scientifique aurait pu passer sa vie à assouvir ses curiosités sans réelle utilité, mais le sort en décida autrement. En renversant un échantillon d'ORGanisme sur un alliage platine/chrome, une corrosion eut lieu et le résidu métallique foncé formé lui était inconnu.

R74I venait de découvrir un nouvel alliage : l'ORGanesson. Ce qui lui valut par la suite d'être reçu par l'empereur Dada.zip et récompensé par un siège de Sénateur en 383. Cette nouvelle activité lui plaisait, cela lui permettait de donner son avis sur le projet de transfert dimensionnel auquel il portait une immense admiration. C'est pourquoi il choisit de rejoindre le parti resserré des Voyageurs. Trois ans plus tard, il en était devenu un ténor, cela lui permit de prononcer quelques grands discours. Il exprima la dangerosité de retarder ou d'annuler le jour J, la dimension Ninja devenant de plus en plus fragile. Il proposait aussi un départ depuis les Limbes, partie la mieux conservée, qui nécessitait préalablement la conquête des territoires du grand Dragon des Limbes.

Évidemment, tant d'ambitions en provenance d'un parti révolutionnaire incitèrent l'opposition au projet à lui mettre beaucoup de bâtons dans les roues. Mais à défaut d'avoir obtenu cette expansion, le jeune Sénateur s'était forgé un véritable nom. Il était au coeur d'un grand débat, et ses partisans se manifestèrent quand même à l'effectif de 80 sur 180 lors du vote du projet, soit 44.4%. Une victoire lui aurait presque garanti la présidence du Sénat par la suite, mais cette défaite le refroidit. Il était désormais un Ninja très influent, à seulement vingt-deux ans.


3) 386 : Promotions et Coalitions

Soon...


Executable Ninja files

Hors ligne

#11 27/06/2017 10:34:48

Tyrano gardien
Gardien méchant
Lieu : Pomf
Inscription : 04/04/2012
Messages : 6 191

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

Haha c'est top ! j'ai beaucoup ris au Dada.jar :3


Moi, mon postérieur et mon plat de nouilles.
Représentant du petit peuple.
youtube.com/watch?v=dQw4w9WgXcQ

Hors ligne

#12 28/06/2017 10:59:12

Dada.exe gardien
Gardien Organisé
Lieu : iℝ
Inscription : 21/07/2015
Messages : 1 379

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

Merci pour vos commentaires ici et en jeu ! smile

Comme promis, la suite :


3) 386 : Promotions et Coalitions

"Eh bien alors, garde ? Es-tu allé cherché la personne demandée ?
- Oui, oui, bien évidemment, votre Grandeur. Mr. EXE se trouve dans la grand-salle. Dois-je le faire entrer ?
- Exactement. Sors de cette pièce, et dis-lui que je l'attends avec impatience"

Derrière la porte, R74I ne savait plus quoi penser. Ce serait sa seconde entrevue avec l'empereur Dada.zip. Qu'allait-il lui dire ? Il était très probable que le discours au Sénat la semaine précédente y soit pour quelque chose. Devait-il appréhender un blâme, ou alors... Le garde venait de sortir et s'approchait de lui. L'air grave, R74I suivit ses indications et entra dans le bureau impérial.

"Mr. EXE ! Très bien, très bien. Je suis content de vous retrouver. Installez-vous.", dit l'empereur d'une voix calme qui rassura grandement son sujet.
"Je ne sais vraiment pas par où commencer. Peut-être par vous féliciter ? Non, non, vous remercier d'abord. Merci beaucoup, je suis ravi d'avoir votre soutien sur le transfert. Mais j'ai cependant une question : les Limbes ? Est-ce nécessaire ?
- À vrai dire, votre Grandeur, répondit R74I, le temps est un réel problème. Je ne donnerais pas plus de quarante ans avant que les Limites ne s'effondrent. Le déplacement est urgent à mettre en place. Et quitte à le faire, autant définir le départ dans une zone sécurisée...
- Oh, c'est tout à fait exact. Mais il vous manque un élément. Ne répétez absolument pas cela au Sénat, mais... j'ai travaillé sur un portail. Mes prédécesseurs parlaient tous du sceptre de D1-41, mais je suis certain que le déplacement dimensionnel pourrait fonctionner de même. La machine est presque terminée, elle est cachée dans mon palais.
- Si je puis me permettre une remarque, votre grandeur, nous n'aurons pas le droit à l'erreur. Les déplacements spatio-temporels abîment immanquablement les frontières dimensionnelles. Nous avons réussi à repousser les ORGanismes, il ne faudrait pas les faire revenir...
- Malheureusement, il faudra tester, et aller poser des balises sur Vessinque. Cela implique de prévoir une solution pour contenir les ORGanismes. Mais ce n'est pas si problématique, ils n'atteindront jamais Ninjapolis si nous renforçons les troupes aux Limites. Et il me semble que vous possédez un plan de secours intéressant... voulez-vous toujours atteindre les Limbes ?
- Je ne suis pas certain de l'utilité d'un simple avant-poste spatial. Un port, et une terraformation, pourquoi pas, par sécurité. Mais il faudrait quand même... affronter le...
- ...grand Dragon des Limbes. Tout à fait. C'est pourquoi vous êtes, à compter de maintenant, Général de l'armée Ninja. V87N OGG compte prendre sa retraite sous peu. Et donc, Général EXE, je vous charge de conquérir les territoires du Dragon pour y installer des infrastructures adaptées. Je parle aussi à l'inventeur mémorable de l'ORGanesson, n'est-ce pas ?
- Votre Grandeur, je vous suis infiniment reconnaissant, articula R74I en se courbant. Devrais-je aller recenser les opinions des autres Généraux ?
- Non. Vous utiliserez vos cohortes assignées et le matériel nécessaire, mais j'ai confiance en votre autosuffisance. Je compte sur vous pour rapporter les Limbes aux Ninjas.
- C'est d'accord. Je vais faire les préparatifs tout de suite.
- Oh, et, une dernière chose... Je ne pense, ni n'espère, que cela arrive, mais... Si un jour, pour une raison ou une autre, le Sénat appelle à une élection... proposez-vous empereur. Les Ninjas vous admirent plus que vous ne le pensez."

Surchargé d'informations, le Général EXE sortit du palais Ninja et retourna à son appartement.


4) 387 : Consécration et Terraformation

Le général EXE examinait ce qu'il restait du champ de bataille. L'approche avait été audacieuse : ses canons à eau montés sur les navettes volantes avaient rapidement fait fuir les sbires du Dragon. Seule l'absence de ce dernier l'inquiétait légèrement, le Ninja ne pouvait pas se risquer à envoyer les armes blindées terrestres si la menace principale subsistait. Les anciennes légendes décrivaient la bête comme une véritable calamité, qui descendait sur terre à intervalles réguliers pour dévorer un Ninja avant de repartir.

Sur les hauteurs d'une grande colonne d'obsidienne, on apercevait une installation similaire à un nid. Soudain, une odeur de soufre se fit sentir, et une énorme forme noire se matérialisa juste devant l'armée Ninja en rugissant farouchement. Le Dragon semblait doué d'une magie inconnue, et pire encore, une lueur dorée irradiait de ses yeux. Le général Exe, à cet instant, sut que son adversaire avait été en contact de quelque façon que ce soit avec un ORGanisme. Ce qui faisait du monstre une trop grande menace pour le laisser dans les Limbes. Presque à contrecœur, R74I lança l'assaut final. L'acide du Dragon détruisit plusieurs unités de combat, mais les onagres à ORGanesson du Général et leur précision chirurgicale eurent raison du monstre. Dans son trépas, on entendit le bruit caractéristique d'un cœur d'ORGanisme quittant la dimension. Ce qui signifiait que la Limite des Limbes n'était pas immaculée, un ORGanisme avait réussi à atteindre cette strate de la dimension. Avait-il utilisé le Grand Dragon pour voyager ?

Mais en fin de compte, cela lui importait peu.

Les Limbes étaient désormais aux mains des Ninjas.

La colonisation pouvait commencer, pendant que sur la terre ferme le peuple acclamait le Général victorieux. Les machines de transport apparurent alors à leur tour au centre des Limbes, et le convoi se dirigea vers le lieu programmé. À l'intérieur de son quadripède cargo de commande, R74I avait sorti ses plans, calculs et autres croquis. C'était le début de la longue construction d'Itacante, le fier port spatial Ninja.


5) 390 : Tentatives et Prérogatives

Soon...


Executable Ninja files

Hors ligne

#13 28/06/2017 14:18:51

Spi3l3r
Membre
Inscription : 27/09/2016
Messages : 221

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

On en redemande !  big_smile

Hors ligne

#14 29/06/2017 08:55:05

Dada.exe gardien
Gardien Organisé
Lieu : iℝ
Inscription : 21/07/2015
Messages : 1 379

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

5) 390 : Tentatives et Prérogatives

En cette journée pluvieuse du 119/390, R74I EXE se dirigeait d'un pas décidé vers le Palais Ninja. Aujourd'hui était un grand jour, suffisamment pour qu'il soit absent du chantier d'Itacante, plate-forme spatiale Ninja dont il supervisait la construction. Ce matin, l'empereur Dada.zip organisait la pose de balises spatio-temporelles sur Vessinque. L'enjeu était crucial.

Le général fut bien accueilli, et guidé dans le laboratoire expérimental impérial Ninja. Beaucoup de techniciens s'activaient autour de lui, rentrant les derniers réglages dans la machinerie du portail.

"Vous êtes tous là ? Très bien. Je passerai en premier. Toi, JPG, en second. INI, en troisième. RAR, juste après. EXE, en dernier. Tout devrait bien se passer, généraux, mais si je n'envoie pas de message de confirmation... eh bien... j'aimerais que ce soit un de vous qui me succède. Ou un Voyageur, cela suffirait. Il est l'heure. Allons-y !
- Bonne chance, votre Grandeur, dirent les Ninjas à l'unisson."

Le moment fatidique était arrivé. Dada.zip alluma le portail dimensionnel, dans un grand bruit crépitant. Il avança d'un pas, puis d'un deuxième, puis entra dans le portail. À ce moment précis, la moitié du palais Ninja explosa.

[...]

"M. Exe ? Vous êtes conscient ?"

Le général se trouvait dans un hôpital, entouré d'une dizaine de médecins Ninjas en blouse blanche. Il était conscient. Laborieusement, il s'assit. Les mouvements de son épaule gauche étaient méconnaissables. En la regardant, il s'aperçut que c'était une prothèse mécanique.

"M. Exe ?"

Tout se mélangeait dans sa tête. Il n'avait plus de souvenir précis de ce qui s'était passé.

"...Qui a survécu ?", bafouilla-t-il.

La grimace des Ninjas lui fit un terrible effet. La dimension courait peut-être la tragédie.

"Vraisemblablement... vous. Votre épaule était sérieusement atteinte, mais vos organes vitaux n'ont rien subi. Pour être précis, le général RAR est encore en vie, mais nous ne pensons pas qu'il puisse se réveiller un jour. JPG et INI sont morts sur le coup. Quant à Dada.zip... nous n'avons rien retrouvé de lui.

- C'est... très fâcheux, et surtout tragique pour notre peuple, répondit EXE en bafouillant. Ai-je... manqué d'autres événements ?

- L'armée assiège le palais, pour attaquer les nouveaux ORGanismes qui y sont apparu avec l'échec du transfert. Il y a eu de nombreuses pertes. En réalité... Hum, vous n'allez pas aimer entendre ceci, mon Général, mais le président JSON est davantage occupé par sa campagne que par ses pouvoirs d'urgence, et le Sénat comme l'armée courent un grand danger. Les laboratoires ont été remobilisés pour...

- Suffit ! J'en ai assez entendu ! Ma parole, cet abruti intéressé n'a jamais eu son pareil pour manquer à une mauvaise décision. Je préférais être avalé par un Yéti que de le voir sur un autre trône que ses chiottes. Sur ce, je suis navré mais les recommandations médicales attendront. Chauffeur ! Au Sénat, et vite ! J'ai beaucoup de choses à régler."

[...]

C39Z XLS, tout récemment devenu président du Sénat, entra dans la grande salle, et tout le monde se tut. Il tenait en main un grand morceau de papyrus scellé. Tandis qu'il s'avançait vers l'estrade centrale, tous les spectateurs s'impatientaient, chuchotaient de partout, dans une grande confusion. Cette importante soirée d'élection avait été très tendue. Enfin, il prit la parole :

"Ninjas !

Aujourd'hui, vous avez choisi votre nouvel empereur. Avant de faire cette annonce, rappelons qui étaient les candidats.

Candidat déjà aux élections de 370, où le trône lui avait échappé à 19 voix près, le gouverneur M55W ODT s'est manifesté rapidement. Sa candidature revendiquant l'expérience a été la première déposée, au nom du parti des Colonisateurs.

Président du Sénat depuis un certain temps, K10O JSON était favori. Mais la motion de censure déposée à son encontre par l'opposition lui retira son poste d'empereur temporaire rapidement, et rien n'est moins sûr qu'une victoire des Unificateurs avec les défaites enchaînées lors des débats.

Dernier survivant des généraux Ninjas, R74I EXE est sorti du coma plus engagé que jamais. Alors que son parti tout entier le plébiscitait pour représenter à nouveau le projet de transfert, il a choisi de se présenter sous la nouvelle bannière des Organisateurs. Sa combativité et sa popularité n'ont jamais été aussi hautes.

Candidat de dernière minute, l'industriel S65A GIF représente ce qu'il reste des Voyageurs, parti historique de Dada.zip. Mais ce dernier ne rassemble plus que les pro-transfert immédiat, les Organisateurs ayant proposé un mode de gouvernement très ingénieux et une défense plus réalisable.

Comme le veut la tradition, c'est dans quelques instants, quand la lune passera au-dessus de Ninjapolis, que le nom du septième empereur sera révélé. ODT prendra-il sa revanche ? Mon prédécesseur obtiendra-t-il le trône ? Le vainqueur des Limbes sera-t-il reconnu par le Sénat ? Les Voyageurs ont-ils conservé leur électorat ? Tout de suite, les résultats :

R74I EXE [Org.] : 87 voix, 48.3%
K10O JSON [Unf.] : 44 voix, 24.4%
M55W ODT [Cln.] : 29 voix, 16.1%
S65A GIF [Voy.] : 20 voix, 11.2%

En ce cent-soixante-dixième jour de l'an 390, notre nouvel empereur a pour nom... Dada.exe ! Votre Grandeur, vous pouvez prendre la parole quand vous le souhaitez...
M. JSON ! Du calme, voyons ! Où en est votre respect pour la démocratie ? Enfin..."

R74I était devenu empereur. Un sourire en coin, il vit son ancien adversaire sortir en fulminant du Sénat. Il faut dire qu'EXE n'avait pas été tendre avec lui, et que son incompétence l'aurait de toute façon perdu. Il était temps de créer un septième Empire mémorable, qui se prolongerait à terme dans la dimension de Vessinque. Mais pour le moment, l'heure était à la sécurité, et les premières mesures risquaient d'être amères.


6) 390-404 : Technocratie et Minutie

Assis sur le toit de son palais spatial, Dada.exe observait méticuleusement la grande cité qu'était devenue Itacante. Le ciel sombre des limbes plongeait la ville dans un calme inhabituel.

L'évacuation de Ninjapolis n'avait pas été chose aisée. L'empereur avait même eu recours aux pouvoirs exceptionnels pour forcer cet ordre. Mais le fait est que les Limbes étaient devenues l'endroit le plus stable et sécuritaire de la dimension. Les Limites sur la terre ferme étaient dans un état désastreux après la tentative de transfert dimensionnel, or celle des Limbes ne comportait qu'une unique faille.

Voilà cinq ans que Dada.exe occupait le trône. Il n'était pas devenu l'empereur le plus admiré, mais possiblement le plus craint, malheureusement. Mais sans les réformes autoritaires, les ORGanismes auraient détruit leur civilisation depuis longtemps.

La grande Organisation Impériale Ninja, la Dada.org, rayonnait de succès. Elle avait permit le développement rapide des infrastructures supplémentaires d'Itacante, une modernisation des équipements de l'armée Ninja et des progrès conséquents dans les recherches spatio-temporelles. Quelle dommage, cependant, que les Exécuteurs aient été si mal accueillis ! Ces androïdes fabriqués en masse par la Dada.org sont de véritables machines de combat, et défragmentent des ORGanismes en un temps record. C'est pourtant la seule chance de récupérer le sol de la dimension, pour y reprogrammer un transfert.

Il avait bien une autre idée, mais les Ninjas n'accepteraient, là, maintenant. La proposition devait se faire dans un moment plus stratégique.

[...]

L'empereur rangea sa Lame Dimensionnelle dans son fourreau. Cette bataille avait prouvé que les Ninjas n'avaient pas rouillé, et que les Exécuteurs à leurs cotés étaient des soutiens très puissants. Quels diables, ces Yétis ! Ils avaient enfin compris la nature du danger qui régnait sur le sol, et les voilà qui voulaient prendre la place des Ninjas dans les Limbes, par surprise. L'espèce des Yétis n'allait probablement pas s'en sortir après ce nouveau coup dur. Quand bien même, il n'était pas prévu qu'ils participent au transfert pour échapper à l'effondrement fatidique des Limites. Quelle joie pour Dada.exe d'entendre des "VIVE LA DADA.ORG !!" fuser à travers Itacante. Le moment était peut-être venu de confronter au Sénat son œuvre, le projet qu'il avait mis tant de temps à imaginer et mettre sur papier. Le premier jour de l'an 397 approchant, la date serait parfaite.

[...]

Dada.exe fulminait. C'était incroyable. Le Sénat était véritablement incroyable, quand il le souhaitait.

Ce projet tenait du génie ! Une solution absolument optimale ! Plus d'ORGanisme ! Largement assez de temps pour préparer le transfert, quitter cette dimension fragilisée au plus au point et se rétablir sur le monde vierge de Vessinque !

Eh bien tant pis, il le réaliserait quand même, ce projet. Il augmenterait la production d'ingénieurs Exécuteurs, en détournerait la plus grande partie, et construirait sa formidable machine dans un désert spatial à l'abri des regards. Personne n'en saura rien, et à la fin ils seront bien contents d'être sauvé, nom d'un Ptérodactyle !

[...]

L'empereur se mit à somnoler, empli de la fatigue quotidienne qu'il repoussait depuis maintenant sept ans. Qu'il était difficile de coordonner tous ces robots, seul ! Heureusement que leur efficacité impressionnante compensait ces pertes de temps. La quantité d'ORGanesson mobilisée était exorbitante de même. Mais on en voyait la fin. Au début de l'an 405, l'EXEath Star serait prête à être utilisée.

Son rayon destructeur annihilera les regroupements d'ORGanismes. Un second tir, avec un objectif rajouté au laser, créera une trace spatio-temporelle sur la zone de Ninjapolis. La dimension est déjà liée à Vessinque, normalement sur la bonne période grâce au ciblage effectué par Dada.zip. Il suffira, une fois tous les Ninjas rassemblés à Ninjapolis, à l'EXEath Star d'utiliser sa troisième et dernière fonction : le tir ORGanique, qui détruira les Limites avec un rayon modifié sur la composition des ORGanismes. Ninjapolis se retrouvera alors sur Vessinque, et les Ninjas connaîtront un nouvel âge d'or.

Ce plan était magnifique. Il suffisait de terminer la trempe du grand objectif de traçage, et d'insérer ce dernier dans son socle coulissant au niveau de la sortie du rayon. D'ici 405, cela semble tout à fait réaliste.


7) Cataclysme et Spiritisme

Soon...


Executable Ninja files

Hors ligne

#15 30/06/2017 10:22:12

Dada.exe gardien
Gardien Organisé
Lieu : iℝ
Inscription : 21/07/2015
Messages : 1 379

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

Suite et fin de la première partie :

7) 404 : Cataclysme et Spriritisme

En cette terrible journée, Dada.exe se trouvait sur sa station spatiale mobile, supervisant la maintenance bimestrielle du système de sustentation autonome. Dire que son peuple le pensait en train de procéder à des analyses au sol ! Heureusement, bientôt, il pourrait cesser de leur cacher cette activité secrète.

Du moins, il l'aurait fait, si il avait pu leur parler à nouveau.

"Très bien, il n'y a eu aucun incident au niveau des moteurs cette fois-ci. La maintenance est terminée, je m'en retourne à Itacante tout de suite. On ne peut pas faire grand-chose pour accélérer la solidification de l'objectif de traçage, alors cantonnez-vous à l'approvisionnement énergétique des systèmes. Nous sommes... le 124/404, j'aimerais qu'au 129/404 les réserves soient prêtes pour ma venue suivante

- Affirmatif, votre Grandeur !" firent les Exécuteurs en hochant la tête.

Dada.exe était penché sur l'ordinateur de bord de sa navette lorsqu'il entendit un assourdissant rugissement lointain, qui le rendit complètement perplexe. Il ne connaissait que trop bien ce son. Mais ce maudit Dragon était le seul de son espèce, et ces monstres ont besoin d'un millénaire entier pour atteindre la maturité. L'île centrale, et notamment le grand nid, avaient été rasés par des FlamExécuteurs il y a déjà un bon moment. C'est alors qu'il prit conscience de la gravité de la situation. Il avait cessé de tendre l'oreille, et avait vu en levant les yeux au ciel l'origine du vacarme. La Limite Supérieure de la dimension, le ciel des Limbes, réputée comme la plus solide des six, était largement fendue au-dessus d'Itacante. Il se souvint alors de la petite faille "négligeable". Et si les Limbes implosaient, c'était peut-être aussi le cas du reste de la dimension. À coup sûr, les Enfers Ninjas étaient en train de se faire avaler par la Limite Inférieure, et sur la terre ferme la situation était probablement également complexe.

Il fallait tout de suite porter secours aux Ninjas, probablement envahis par les ORGanismes. Il mobilisa tous les Exécuteurs pilotes de l'EXEath Star et la petite flotte fonça vers la seconde capitale. À l'approche de celle-ci, l'empereur fit le constat terrifiant qu'Itacante n'était plus. À en juger par les vaisseaux Exécuteurs qui se faisaient happer par la faille, le demi-tour vers la station spatiale était le seul choix raisonnable.

Dada.exe était alors le seul Ninja encore en vie. Il se posait d'ailleurs une question : pourquoi faire exception ? Quand bien même il lui était possible de s'enfuir à bord de son immense sphère métallique, il mourrait en même temps que la dimension.

Ainsi, il se rendit dans le sas de rétention d'énergie de l'EXEath Star, puis traversa les puits d'évacuation et s'avança sur la passerelle qui y surplombait le vide.

"Une envie de chute libre ?" tonna une mystérieuse voix dans son dos.

Cette apparition dépassait tout entendement. Son interlocuteur n'était autre que le Créateur, le légendaire D1-41.

"Ton ancêtre, sur le pont de son drakkar en flammes, portait ce même regard vers les eaux corrosives, quand je lui ai parlé. Lui avait décidé de plonger, pour honorer la voie des Ninjas. Mais toi, en revanche... ce ne serait pas sage. Tu peux disparaître d'une autre façon. Va sur Vessinque, tu pourras y poursuivre ta vie. Peut-être les enseignements Ninjas pourront-ils perdurer. Tu en es capable."

Abasourdi, Dada.exe écoutait ce mystérieux spectre. Les légendes sur les visions de Dada.jar étaient donc fondées. Face à cet énigmatique spectre, l'empereur avait l'impression que son cœur était mis à découvert, tellement D1-41 était perspicace dans les informations qu'il lui fournissait.

"Voilà ce dont tu as besoin : l'emplacement de la citadelle sombre. C'est en son centre que le sceptre dimensionnel est planté. Cette dernière a été ensevelie à travers les âges, mais elle est indestructible, et tu disposes de quoi la déterrer. Elle est la cause de votre échec d'il y a 14 ans, car elle se trouvait juste sous le palais Ninja. La puissance du sceptre a alors interféré. Va, tu sais quoi faire désormais. Ne t'inquiète pas pour moi, je ne suis plus ancré à la dimension depuis longtemps. Bonne chance, courageux Ninja. Attention cependant au Dragon qui te pourchasse, il est immortel depuis que l'ORGanisme originel a pris possession de lui."

[…]

Dada.exe dirigea l'objectif de l'EXEath Star sur le centre de Ninjapolis. Un immense arc d'énergie jaillit de la sphère métallique, et on observa un impact grandiose au sol, qui souffla tout dans un rayon impressionnant. L'empereur propulsa sa navette vers le sol.

Il atterrit sur une terre dévastée, méconnaissable. Au milieu des décombres, comme prévu, subsistait un modeste temple sombre, surmonté de quatre coupoles vertes. En son centre, au milieu des mosaïques, le sceptre des dimensions reposait sur son piédestal. L'empereur s'en empara, et le pointa vers le ciel rougeoyant visible à travers l'orifice du plafond. La citadelle se dématérialisa, ainsi que son voyageur, qui quittait la dimension Ninja en effondrement.


Et voilà, c'est donc la fin de la réécriture du premier RP. Rien de vraiment nouveau, à part les détails beaucoup plus présents. J'attends d'avoir plus gros morceau sous la main pour commencer à publier la suite, qui est, elle, bien plus en rapport avec ce que j'ai pu faire sur Vessinque. Z'avez remarqué que le nom des constructions de la Dada.org de l'époque rappellent étrangement certains projets...

Dernière modification par Dada.exe (21/07/2017 18:30:46)


Executable Ninja files

Hors ligne

#16 21/07/2017 18:23:15

Dada.exe gardien
Gardien Organisé
Lieu : iℝ
Inscription : 21/07/2015
Messages : 1 379

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

Avant-hier, j'avais laissé couler un petit teaser :

Sujet de la DaDeath Star a écrit :

Aujourd'hui, c'est avec tristesse que l'Empereur Dada.exe commémore le deuxième anniversaire (en années Zcraftiennes) du Cataclysme, implosion de la dimension Ninja. Pour l'occasion, ce matin, il a électrocuté avec son sceptre dimensionnel l'ORGanisme contenu dans la base armée nouvéenne. Il était là depuis trop longtemps, de toute façon. Voilà donc deux ans que les Ninjas ont disparu. Mais soit, il ne faut pas perdre espoir. D'autant plus qu'un autre anniversaire plus heureux approche...

Eh bien... ça arrive !

Il y a deux ans précisément, le Ninja arrivait sur Vessinque après avoir échappé de peu à l'effondrement de sa dimension. Alors, pour fêter cet anniversaire, voilà le début de la seconde partie, où Dada se rendra compte que la dimension d'arrivée n'est pas si vierge que cela...


Deuxième partie : Dada.exe sur Vessinque

1) Écueils et Accueil

Le ciel bleu de Nouvéa se mit à rougir légèrement, tandis que quelques éclairs le parcouraient. Soudain, le sombre édifice ninja se matérialisa dans les airs. L'empereur, quant à lui, reprenait ses esprits après ces longues heures de voyage, ébahi devant le paysage qui s'offrait à ses yeux. Une mer immense s'étalait jusqu'au lointain horizon. Mais de l'autre côté, quelque chose surpassait toutes ses imaginations... de la civilisation ! Si la dimension d'arrivée était restée correcte, la période temporelle ne l'était pas du tout. Il devait être dans un futur assez avancé. Pourvu que les débris de la dimension ninja ne suivent pas, pensa-t-il alors. Quelle catastrophe accablerait alors les vessinquais !

Ce ne fut pas le cas. Légèrement rassuré, il replanta le sceptre des dimensions au coeur du temple. Dada.exe était désormais ancré au monde de Vessinque. Cependant, il en était de même pour le bâtiment sur lequel il se trouvait, bâtiment qui amorça sa chute vers les flots de la Mer des Adieux. L'impact avec la surface de l'eau, certes brutal, ne fit qu'ébranler la structure. Ce n’était pas le premier problème de l'empereur, préoccupé pour sa part par sa survie. Le temple sombrait en effet à une vitesse alarmante. L'eau obstruant déjà les entrées, il saisit sa fidèle pioche en diamant dans l'espoir de se percer une sortie, mais pour une raison mystérieuse il ne parvint pas à détruire la moindre brique.

Son dernier combat aura été contre la noyade. Voilà une conclusion qui le fit frissonner, lui qui adorait nager. Mais après tout, pourquoi se déroberait-il à mort, quand tout son peuple venait de la subir ? Il se laissa alors couler, et ses poumons s'emplirent d'eau salée. Une sensation désagréable le parcourut et sa vision se brouilla.

En ce jour de juillet, le soleil resplendissait sur Vessinque. Nouvéa était anormalement calme. Dada troubla ce silence en apparaissant dans le grand hall de la ville, plein d'incompréhension. Il n'avait pas du tout pensé à ce phénomène préalablement. Si, dans la dimension ninja, la mort anéantissait la conscience de la victime, ce n'était pas le cas sur Vessinque où elle était suivie d'une réapparition. Cela restait très intriguant. Mais soit, le ninja s'accomoda sans peine au fait d'être encore en vie et décida d'arpenter le hall à la recherche d'éléments intéressants. Une mauvaise herbe poussait entre deux pavés du sol. L'empereur jugea bon de l'arracher, mais étrangement, son geste fut bloqué à plusieures reprises. Il abandonna cette idée et se dirigea vers la sortie du hall, en planifiant de fuir cette ville en laquelle il n'avait pas vraiment confiance. Si possible, sans avoir à croiser ou combattre aucun habitant. Car partir sans laisser de traces, telle est la voie des ninjas.

"Hey ! Bonjour ! Et bienvenue, je suppose ?"

Quel silence trompeur. Malgré toute son expérience, l'empereur ninja n'avait même pas su détecter le Vessinquais inactif, en train de lire, à l'extérieur du grand hall. Il n'avait pas l'air hostile, ni très différent morphologiquement parlant.

" Tu me sembles assez perdu, voyageur. Quel est ton nom ?

- Ahem. Excusez-moi. Mon nom ? Dada.exe. Ou Dada, si vous préférez. …et vous  ?

- Tyrano, enchanté.

- Merci. Juste une question, je n'ai pas été capable de supprimer cette plante, là-bas. Savez-vous pourquoi ?

- J'allais y venir. Tu n'es pas encore considéré comme un Zcraftien, par conséquent tu ne peux pas agir sur l'environnement de Vessinque. Pour ce faire, tu dois te présenter aux Gardiens. Ils auront le pouvoir de te revendiquer comme un des nôtres, et tu récupérera ainsi la liberté d'interaction.

- D'accord ! Je préparerai ça. Si vous me le permettez, je dois réfléchir à quelque chose. Je serai de retour sous peu.

- À ta guise. Et, si ce n'était pas évident, tu es autorisé à me tutoyer. Nous sommes tous enfants de Moh-Ripl'ey, après tout !"

C'est sur cette affirmation incomprise que ce dialogue prit fin. Dada était, vraisemblablement, sans autre choix que de devenir un Zcraftien. En tout cas, s'il souhaitait étudier les issues possibles pour les ninjas, s'établir en tant que Vessinquais restait primordial. Rapidement, il fit l'inventaire de ce qui lui restait : sa tunique ninja, quelques pièces de platine à son effigie (désormais absolument inutiles) et aussi... une clé de données. Cette dernière lui apporta un grand sourire. Elle comportait à coup sûr des plans cruciaux et des rapports de l'Organisation.

Quand Dada.exe revint, la place de Nouvéa était bien plus peuplée. Eh bien, pensa-t-il, il est temps de faire les présentations. Attention à vous, Zcraftiens, la Dada.org arrive !

Au soir, Dada s'endormit dans l'appartement provisoire où Tyrano l'avait conduit. Le lendemain, il partirait à la recherche du temple qui avait coulé. Sur place, il verrait comment le sortir de l'eau. Quelle joie d'être à nouveau libre d'interagir avec l'environnement ! Le ninja était vraiment réjoui que son admission parmi les Zcraftiens se soit si bien déroulée. Dans l'après-midi, il avait même pu récolter quelques ressources.

Son sommeil fut très secoué, interrompu par plusieurs mauvais cauchemars. Au bout du troisième, il préféra rester éveillé, après tout il était déjà cinq heures. Dada libéra sa chambre à l'hôtel des nouveaux, se dirigea jusqu'au bord de mer et mit sa barque de bois à l'eau. Il se souvenait très bien des coordonnées d'arrivée du transfert, c'est pourquoi il retrouva rapidement la petite île aperçue avant sa noyade. Joie, elle n'appartenait à personne. Le ninja s'y établit un petit camp. Il sonda la profondeur de l'eau : bien trop grande. En fin de compte, récupérer le temple n'était pas une priorité absolue.

Plusieurs semaines durant, il mit toute sa volonté et son savoir architectural dans la construction d'un édifice qui serait capable d'accueillir ses premières expérimentations, et, à terme, maintenir hors de l'eau le temple. Dans les souterrains de son île, il reconstitua les machines Ninja dont il avait conservé les modèles. Ses tests avaient en effet permis de synthétiser quelques tonnes d'ORGanesson, le métal extrêmement robuste dont il était le promoteur à Ninjapolis. Les recherches continuaient pour remettre au point des Exécuteurs. La Dada.org commençait à se forger un petit nom sur Vessinque, en somme.


2) Emprisonnement et Recommencement

Mais un jour, un grand bouleversement eu lieu. Dada ainsi que de nombreux Zcraftiens avaient été invités à un grand discours divin des prophètes de Moh-Ripl'ey. Le hall de Nouvéa aménagé pour l'occasion était empli de monde en cette soirée. L'annonce des Administrateurs devait être importante. Le Ninja écoutait, comprenant vaguement les paroles du grand Voren. Quand soudain, un horrible grognement surgit des entrailles de la terre... "Oh, non, qui l'a libéré ?" s'exclamèrent les Gardiens, au milieu de la panique générale. Le ciel s'emplit d'une couleur noire, accompagnée d'éclairs. On  distinguait vaguement une grosse étoile à 8 branches parmi les nuées.

"ZCRAFTIENS ! VOUS M'AVEZ AMÈREMENT DÉÇUS !"

Une voix grave et tonitruante retentissait au milieu du tonnerre. Subitement tout le monde disparut du hall pour se matérialiser dans une campagne déserte autour d'un arbre sans feuilles. Le grand démiurge chtonien V'eh-Syhss prononça alors un long blâme aux Vessinquais, récupéra toutes leurs possessions et les laissa avec ce seul ordre : "construisez moi une capitale digne de ce nom".

Voilà qui était perturbant. Le Ninja était complètement déboussolé, et ce fameux V'eh-Syhss avait défini une prison au peuple Zcraftien entier. Établir une ville ne faisait pas partie de ses talents. Cette période fut difficile pour Dada.exe, qui obtint malgré tout une maison où résider, construite de ses propres mains. Ce n'était pas une demeure de rêve pour un empereur déchu, certes, mais une demeure convenable. Autour de lui, la situation était confuse et complexe. Les Zcraftiens étaient séparés, entre Rebelles et Munificents, et le ninja ne savait prendre parti dans cette lutte.

Un jour, il se rendit dans le temple de V'eh-Syhss pour envisager de rejoindre les membres de Son culte. Il donna en offrande des diamants durement acquis pour questionner la divinité sur ses revendications.

Ce dernier répondit alors :

"Humble Zcraftien, je lis l'incompréhension dans tes pensées. Je vois que tu n'es pas enfant de Moh-Ripl'ey. Ton voyage a été périlleux. Tu me questionnes donc sur mes volontés, eh bien soit, je vais t'expliquer ce pourquoi je suis ici. Moi, V'eh-Syhss, suprême céphalopode, grand Ancien, démiurge chtonien. Depuis de longues années, je patiente le jour où je succéderai à mon aînée Vessinque. J'en suis venu à hanter son vaste territoire par lassitude, avec une profonde rancœur envers cette indigne anguille endormie. Cette capitale que vous me construisez, où vous m'adorez tous, est la grande preuve que mon heure de gloire doit sonner ! Mais incapable de vaincre mon infâme sœur et son vicieux poisson piquant de compagnie, j'ai perdu patience. Aujourd'hui, Zcraftien, si vous le souhaitez avec moi, je pourrais régner sur vous, et remplacer cet hideux volatile de Moh-Ripl'ey ! Malheureusement ses satanés rebelles ignorants sabotent mes plans. Ne soit pas comme eux. Tu mérites davantage. En nous rejoignant, c'est la clarté que tu auras choisi.

...

Eh bien, tu m'as l'air bien perplexe. Je m'égare probablement, dans ma sagesse infinie. En tout cas, quoi qu'il en soit, ne me déçois pas, Zcraftien, je veux une belle capitale ! Qui plus est, jeune Ninja, je suis sûr que tu es plus attaché aux terres tentaclésoises que tu ne le crois."

Voilà qui semblait tout à fait inexact. La Dada.org ne pouvait plus progresser, écartée de ses données et débuts de production. V'eh-Syhss lui-même avait confisqué au Ninja sa base de données et le précieux sceptre des dimensions. Déjà rabaissée au statut d'entreprise, de petite entreprise qui plus est, voilà que la Dada.org était ridicule, incapable de rivaliser avec le roi de l'immobilier CheshireScrat. Ce personnage lui avait laissé un mauvais souvenir, lui qui se moquait allègrement de "l'absence de capital" de sa société. Dada n'était pas très fort pour construire des maisons, c'est avec peine qu'il entretenait une maigre bâtisse au sud-ouest de Tentaclès. Au final, il n'avait pas rejoint Son Culte, il préférait rester en retrait. Ne pas se rendre au temple ou aux réunions de rebelles lui laissait du temps libre, il mit donc ce temps à profit. En le consacrant à ce qu'il savait faire : la métallurgie. Après de multiples bricolages en tout genre, il pouvait détecter du platine.

La région de Tentaclès semblait très pauvre en ce métal essentiel dans la synthèse d'ORGanesson. Aucun gisement suffisamment important pour être exploité. Et puis il y avait cet endroit qui réagissait bizarrement... à l'est de la ville, un bloc de métal était détectable, mais la résonance n'était pas celle du platine. Ç'aurait été de toute façon compliqué de l'obtenir, ce métal était enfoui sous une grande demeure lugubre appartenant à la mairie. Une ancienne caserne militaire qui aurait brûlé, à l'époque où Ļanđet åv Őveŕrăskełsėr abritait un village primitif. La disposition de la chose était inexpliquée, on aurait dit différents objets d'un métal étrange. Mais pas inconnu.

"Ça alors, pensa-t-il, me voilà tombé sur de... l'ORGanesson expérimental... c'est impossible..."

Le métal impérial Ninja n’est absolument pas naturel. Sa synthèse requiert la présence de platine, de chrome, de fer, de carbone... mais également de plasma dimensionnel. Ce dernier est le principal composant des ORGanismes. Et il n'y a pas d'ORGanisme sur Vessinque. Le deuxième moyen d'en obtenir : le sceptre de D1-41, que Dada avait utilisé chez lui mais pas en dehors, et qui demeurait confisqué par le grand V'eh.

Alors, pourquoi ça ici ?

Il fallait à tout pris qu'il mette la main sur ces objets. Le problème étant que creuser sous cette grande maison délabrée attirerait des regards inopportuns, et des ennuis judiciaires à Dada. Sans compter le danger de déséquilibrer cette ruine.


3) Ascension et Révélations

Plus tard :b Et ce ne sera pas demain, j'ai pas d'avance sur la rédaction cette fois-ci ('fin, si, un chapitre, mais bref)


Executable Ninja files

Hors ligne

#17 21/07/2017 18:33:52

Volthax
Membre
Inscription : 20/04/2017
Messages : 261
Site Web

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

Quand je vois ton RP hyper developpé et le mien oú je sais meme pas aller... Chapeau l'artiste!


Je suis différent car je ne met pas de signature.Ah bah en fait maintenant j'en ai une

Hors ligne

#18 22/07/2017 11:59:48

Spi3l3r
Membre
Inscription : 27/09/2016
Messages : 221

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

Félicitations, c'est super bien rédigé et vraiment prenant !

Hors ligne

#19 24/07/2017 12:44:46

Vayan
Maître des Pommes animé
Lieu : Verger
Inscription : 08/02/2015
Messages : 716

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

Tyrano dire "tous enfants de Moh-Ripl'Ey" ?  yikes

Dernière modification par Vayan (24/07/2017 12:52:25)


Jeux et événements à venir : Régate glacée - Propulsator 42 - CCEG  - TJZ - 6ans - KTZ VII - KTZ VIII - BoZ

Projets et constructions en cours : Pommacrobatics - Changement de taille - Travaux maison (Salles des potions et petites ressources) - Île du projet sans nom de Psyckotrope - Palais de Birdy
https://www.youtube.com/watch?v=vBS1hZYzV9U

Hors ligne

#20 28/07/2017 21:21:04

Dada.exe gardien
Gardien Organisé
Lieu : iℝ
Inscription : 21/07/2015
Messages : 1 379

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

Vayan a écrit :

Tyrano dire "tous enfants de Moh-Ripl'Ey" ?  yikes

C'était avant d'avoir les yeux ouverts par l'infinie sagesse du puissant V'eh !


Executable Ninja files

Hors ligne

#21 29/07/2017 00:23:42

Vayan
Maître des Pommes animé
Lieu : Verger
Inscription : 08/02/2015
Messages : 716

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

Dada.exe a écrit :

les yeux ouverts par l'infinie sagesse du puissant V'eh !

Foutaises !


Jeux et événements à venir : Régate glacée - Propulsator 42 - CCEG  - TJZ - 6ans - KTZ VII - KTZ VIII - BoZ

Projets et constructions en cours : Pommacrobatics - Changement de taille - Travaux maison (Salles des potions et petites ressources) - Île du projet sans nom de Psyckotrope - Palais de Birdy
https://www.youtube.com/watch?v=vBS1hZYzV9U

Hors ligne

#22 29/07/2017 11:52:18

Tyrano gardien
Gardien méchant
Lieu : Pomf
Inscription : 04/04/2012
Messages : 6 191

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

Dada.exe a écrit :
Vayan a écrit :

Tyrano dire "tous enfants de Moh-Ripl'Ey" ?  yikes

C'était avant d'avoir les yeux ouverts par l'infinie sagesse du puissant V'eh !

Je vois pas a quel moment on fait référence à moi, mais oui clairement.


Moi, mon postérieur et mon plat de nouilles.
Représentant du petit peuple.
youtube.com/watch?v=dQw4w9WgXcQ

Hors ligne

#23 29/07/2017 12:46:50

Vayan
Maître des Pommes animé
Lieu : Verger
Inscription : 08/02/2015
Messages : 716

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

Dada a écrit :

" Tu me sembles assez perdu, voyageur. Quel est ton nom ?
- Ahem. Excusez-moi. Mon nom ? Dada.exe. Ou Dada, si vous préférez. …et vous  ?
- Tyrano, enchanté.
- Merci. Juste une question, je n'ai pas été capable de supprimer cette plante, là-bas. Savez-vous pourquoi ?
- J'allais y venir. Tu n'es pas encore considéré comme un Zcraftien, par conséquent tu ne peux pas agir sur l'environnement de Vessinque. Pour ce faire, tu dois te présenter aux Gardiens. Ils auront le pouvoir de te revendiquer comme un des nôtres, et tu récupérera ainsi la liberté d'interaction.
- D'accord ! Je préparerai ça. Si vous me le permettez, je dois réfléchir à quelque chose. Je serai de retour sous peu.
- À ta guise. Et, si ce n'était pas évident, tu es autorisé à me tutoyer. Nous sommes tous enfants de Moh-Ripl'ey, après tout !"


Jeux et événements à venir : Régate glacée - Propulsator 42 - CCEG  - TJZ - 6ans - KTZ VII - KTZ VIII - BoZ

Projets et constructions en cours : Pommacrobatics - Changement de taille - Travaux maison (Salles des potions et petites ressources) - Île du projet sans nom de Psyckotrope - Palais de Birdy
https://www.youtube.com/watch?v=vBS1hZYzV9U

Hors ligne

#24 23/08/2017 21:05:28

Dada.exe gardien
Gardien Organisé
Lieu : iℝ
Inscription : 21/07/2015
Messages : 1 379

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

3) Ascension et Révélations

"8000 diamants !?!"

Voilà qui compliquait énormément les choses.

Le ninja s'était rendu à la mairie de Tentaclès pour tenter de se procurer ce taudis. Mais voilà : l'ancienne caserne était inclue dans le patrimoine historique de la ville. Qui plus est, le terrain incluait le lac derrière, et les richesses encore présentes dans la masure. Le coût comprenait l'engagement à restaurer la demeure à l'image du riche quartier est.

On lui avait même montré, en exemple, la Villa Égothica récemment rénovée par Chesgroup°. Ce qui était plutôt rabaissant.

Dada était très loin d'avoir ne serait-ce qu'un quart de cette somme exorbitante. Il pensa à demander de l'aide à Tyrano, fraîchement nommé gardien par le divin Moh-Ripl'ey. Mais il renonça, autant ne pas ébruiter ses ambitions. Il était au final décidé à gagner son argent à la dure. Voyons, dans quels domaines pouvait-il établir des activités rentables ?

[...]

Dans le coffre fort ultra-protégé caché dans son armoire, luisaient plusieurs milliers de diamant. Ce n'était pas encore suffisant, mais son chiffre d'affaire croissant allait régler très rapidement ce souci.

Dada était très fier d'avoir gravi les échelons ainsi. Tout avait débuté par les leçons de combat qu'il avait pu prodiguer à quelques Zcraftiens. Parmi ces disciples éphémères, Bambellop, maire de Tentaclès, vint un jour visiter son humble dojo. Plus intéressée par l'architecture du lieu que par le talent reconnu du Ninja, elle proposa finalement à Dada.exe la construction de la piscine municipale. Un mois plus tard, ravi de sa construction, il gagnait des primes en organisant des courses de natation après la messe des Munificents.

Lors de la période d'essor industriel au port de Tentaclès, il devint le voisin direct de Chesgroup en dirigeant un centre logistique aux halles D4. Ce en signant un contrat avec la société adverse : la Dada.org ferait aboutir et prendrait le contrôle du parc d'attractions de Tentaclès, en contrepartie Chesgroup récupèrerait 25% des revenus mais laisserait au Ninja pleine possession des halles D4.

Depuis ce jour, la Dada.org avait officiellement étendu son domaine d'activité à la construction. Ce qui plaisait beaucoup à son leader, qui espérait cependant retourner un jour à sa base de recherches nouvéenne. Il ne perdait pas de vue sa volonté de sauver les Ninjas. Mais dans la prison de V'eh-Syhss, ses minces probabilités de développer du matériel conséquent résidaient dans un bâtiment abandonné, réputé hanté.

Le Ninja comptait faire coup double, en transformant les ruines lugubres de la caserne en un luxueux manoir privé. Il voyait ça d'ici : "le Manoir Exécutoir, joyau de la Dada.org !".

Sa première visite dans sa nouvelle propriété fut étrangement malaisante. Le bâtiment avait du potentiel, c'était certain. Et un souterrain tortueux, visiblement. La cave ne semblait pas avoir brûlé comme le reste, tant mieux. Alors que les travaux sur le manoir battaient leur plein, Dada arpentait la cave glauque de sa demeure à la recherche d'un passage dérobé. Il y en avait obligatoirement un, et la difficulté apparente à trouver ceci commençait à faire douter le ninja au sujet de ses facultés. On ne trompe jamais un ninja.

[…]

Le manoir était terminé. Dada possédait désormais une des plus riches demeures de Vessinque. Les travaux achevés, il déblayait autant que possible la partie obstruée du sous-sol. Quand il remarqua un grand objet scintillant dans la poussière. Son cœur faillit s'arrêter. C'était... un cadran solaire Ninja ! Fixé au mur d'un souterrain, il était bien évidemment déréglé. Après un rapide coup d'oeil dehors, il fit tourner le mécanisme central pour coïncider avec l'heure actuelle. Un craquement sourd retentit, suivi de quelques cliquetis. Puis un grand bruit d'eau provenant du puits. Puits désormais vide, et menant à un canal souterrain...

Dada.exe s'engagea dans ces étranges conduits. Il repéra rapidement l'élément intéressant, au bout de cette galerie. Ce canal semblait être une branche secrète des égoûts de Tentaclès, et ses pierres semblaient très vieilles. Au bout, une porte. Accompagnée d'un panneau : « Laboratoire du Désespoir », écrit en alphabet impérial Ninja. Un autre Ninja aurait donc vécu sur Vessinque ? C'était donc cela que V'eh-Syhss sous-entendait ? Il entra dans cet étrange endroit à l'architecture atypique.

Un imbroglio de matériel Ninja jonchait le sol. L'endroit était rempli de machines poussiéreuses inconnues de Dada. Et, au centre de la pièce, un étrange générateur incrusté dans le sol vrombissait. De l'autre côté du laboratoire, un vieux plan de travail attira son attention. De toute évidence, il n'avait pas servi depuis longtemps. Mais au vu des notes éparpillées autour, son dernier utilisateur était à présent démasqué.

Le Javelot Électrodynamique était appuyé contre le mur.

Et tout s'expliqua. Les machines, l'ORGanesson, le... portail dimensionnel au centre la salle. Dada.exe, abasourdi, se trouvait dans le quartier général de Dada.zip, qui avait bel et bien atteint Vessinque lors du premier et dernier test de déplacement spatio-temporel. Peut-être était-il encore en vie ? Après avoir fait un rapide inventaire du Laboratoire du Désespoir, le Ninja plongea dans la lecture d'un carnet manuscrit récupéré sur un piédestal.


3.5) Une lecture instructive...

Carnet de Dada.zip a écrit :

Jour 1 :

Comment en sommes-nous arrivés là ?

J'ai mis en danger la dimension sans même obtenir de résultats.

J'ai probablement tué les quatre Ninjas les plus valeureux qui soient.

Et me voilà incapable de rentrer chez moi.

Pourtant, je refuse d'y croire, il n'a pas pu y avoir erreur dans la machinerie des portails. J'ai reproduit les conditions naturelles de voyage spatio-temporel. Et il n'y a pas pu avoir d'interférences ! Pourquoi donc cette explosion ?

Je n'ai aucune idée de quoi faire maintenant. Ces terres sont vierges. Ce soir, je partirai sûrement vers ce grand volcan, à l'ouest. Et je serai bon pour disparaître. Telle est la voie des Ninjas.

EXE, RAR, INI, JPG... que le grand D1-41 soit avec vous.

Jour 2 :

Improbable !

Sur l'autre pente du volcan se dresse un petit village primitif ! Il y aurait donc de la civilisation sur Vessinque ? Impossible...

À moins que les balises spatio-temporelles n'aient dérivé. Et dans ce cas, me voilà arrivé bien plus tard que prévu. Ce qui signifie qu'un Ninja qui tenterait un voyage dans quelques années, arriverait des siècles plus tard que moi. Quel mauvais ingénieur je suis.

Puisqu'il en est ainsi, j'irai dans ce village. Et j'aviserai.

Jour 3 :

Ļanđeŧ åv Őveŕrăskełsėr, c'est le nom assez barbare et incompréhensible de cette petite région. Les habitants ressemblent aux Ninjas, j'arrive à les comprendre, alors je vais rester ici. Je pourrais peut-être les aider, mais il faut que mon matériel scientifique reste hors de leur portée. Il va falloir se cacher.

Du nerf, H08Q ! Tu devrais savoir faire ça, au moins !

Jour 8 :

Voilà huit jours que je suis sur Vessinque. Ici, les jours sont regroupés différemment, 7 jours font une semaine, et il y a 52 semaines dans une année ! Ce qui fait des années bien plus longues que chez nous. Peut-être est-ce là la raison de la dérive des balises ?

J'ai trouvé en errant dans les égouts de cette petite cité une branche donnant sur une grotte. Je pense boucher l'entrée, et installer une porte verrouillée. J'habiterai derrière.

Au-dessus de moi, c'est la caserne des soldats. Ils sont bruyants, donc si mes expériences le sont aussi, cela ne devrait pas se différencier.

Aussi, j'ai fait un rêve étrange. Peut-être même que je ne rêvais pas. Un spectre charismatique m'a parlé de mon avenir. J'ai la certitude qu'il s'agissait du Créateur, D1-41. Mais pourquoi lui ici ? Et comment ?

Jour 14 :

Deux semaines. Que le temps passe vite !

J'ai taillé la roche de la grotte, désormais moins hostile à un aménagement. Je pourrais fabriquer du béton, si je parvenais à ramener quelques matériaux des Enfers de Vessinque. Je ne suis pas sûr que ces villageois barbares sachent comment y aller, je ferais mieux d'agir dans l'ombre.

Jour 37 :

Enfin ! Après toutes ces journées de travail, mon quartier général est digne de ce nom.

Je vais l'appeler... le Laboratoire du Désespoir.

Un mois Vessinquais s'est écoulé depuis mon départ de la dimension Ninja. En prenant en compte la dérive des balises, nos deux dimensions doivent s'être écartées d'environ 10 ans. De toute façon, c'est peine perdue pour y rentrer. Mais je pourrais essayer de voir ce qui s'y passe. Sans perdre de temps, je vais tenter d'ouvrir une fenêtre dimensionnelle. J'ai toujours l'allumeur.

Jour 40 :

J'ai réussi, malgré la destruction de mon allumeur.

Quelle ironie, j'ai pu observer les Ninjas, mais les rejoindre n'est pas possible. Selon mes estimations, le paysage qui s'est offert à moi était celui de l'an 400.

Quand j'ai découvert la métropole spatiale où se sont réunis tous mes anciens sujets, j'ai tout de suite compris qui m'avait succédé. Ce à ma plus grande joie. Le jeune R74I est allé bien loin (devrais-je dire Dada.exe ? Suis-je techniquement redevenu le modeste H08Q ZIP ?). Cependant, les raisons de ce grand déménagement ont dû être bien terribles...

Jour 145 :

Eh bien, ce carnet aura pris la poussière !

Ma vie suit désormais une routine. Je diffuse le savoir Ninja en formant les villageois à de nouvelles techniques de combat. Ils me prennent toujours pour une sorte de sorcier, mais ils m'aiment bien quand même. Et la nuit, je bricole dans mon laboratoire.

À mes heures perdues, j'ai réalisé une peinture du grand D1-41. Je suis assez fier de ce portrait.

J'ai pu synthétiser de l'ORGanesson ! Ce métal m'a maintes fois été bien utile. Je pourrais presque... tenter un voyage, à terme. La dimension Ninja sera-t-elle toujours là pour m'accueillir ?

Jour 800 :

Cela fait quatre années Ninja que j'habite ici. Cette semaine, j'ai fait mes adieux à mes disciples. Les villageois sont très préoccupés par la terre qui gronde. À mon avis, le volcan ne tardera pas à entrer en éruption. Une bonne partie de Ļanđeŧ åv Őveŕrăskełsėr y passera, probablement. Je ne pense pas les prévenir.

Pour créer, il faut détruire... c'est dans l'ordre des choses. En ces terres fertilisées par les cendres renaîtra peut-être une grande civilisation ! Quant au Laboratoire, il ne risque rien là où il est.

Pour ma part, c'est aujourd'hui que j'ai décidé de disparaître. Je suis très incertain de mon coup, je découvrirai bientôt ma dimension d'arrivée.

Lecteur du présent carnet, j'ai laissé tous mes outils dans ce laboratoire. Il représentait mon désespoir, il sera peut-être une lueur dans ta vie, si tu t'intéresse au spatio-temporel et aux mécaniques dimensionnelles.

Mon Javelot Électrodynamique ne marche plus, à moins d'être un Ninja tu ne pourras rien en tirer. Quant à mon trésor... ma précieuse et secrète Ancre Dimensionnelle... elle est cachée derrière le tableau du Créateur.

Je tire maintenant ma révérence. Partir sans laisser de traces, telle est la voie des Ninjas.

Tremblotant, Dada.exe referma le manuscrit. Son génial prédécesseur lui ouvrait là d'immenses perspectives. Plus d'un millénaire dans le passé de Vessinque, Dada.zip s'était intégré parmi les habitants, en faisant ses recherches discrètement. Sa grande intelligence lui avait même permis de prévoir le sort de Ļanđeŧ åv Őveŕrăskełsėr. De multiples questions avaient trouvé leur réponse à travers ce carnet.

Avec tous ces outils, de retour à l'ORGobase, en possession du sceptre des dimensions, lui pourrait peut-être recréer un véritable portail. Et réaliser le transfert du monde Ninja, mais dans l'autre sens, depuis Vessinque. Normalement, V'eh-Syhss allait bientôt mettre fin à l'emprisonnement des Zcraftiens à Tentaclès. Dada pourrait alors mettre sa stratégie en marche.


4) Victoires et déboires

Mais que va-t-il se passer ? Une seule chose est sûre, rien ne sera en rapport avec la corporation internationale des vitriers.

Dernière modification par Dada.exe (17/03/2018 13:52:48)


Executable Ninja files

Hors ligne

#25 24/08/2017 12:32:43

Tyrano gardien
Gardien méchant
Lieu : Pomf
Inscription : 04/04/2012
Messages : 6 191

Re : Les Ninjas, Dada.exe et la Dada.org

/me lance à Dada une petite pièce et un ticket resto


Moi, mon postérieur et mon plat de nouilles.
Représentant du petit peuple.
youtube.com/watch?v=dQw4w9WgXcQ

Hors ligne

Pied de page des forums