#1 07/03/2017 00:18:53

Camarade Fido
Membre
Inscription : 11/02/2017
Messages : 506

6ème Réunion du mois de mars du Comité Central Dogguiste

Une salle de réunion, au quatrième sous-sol de Bork. Des drapeaux rouges, sertis d'une étoile au centre de laquelle est représentée un jeune Shiba Inu levant la tête vers l'horizon, à la fois inspiré et déterminé, sont accrochés un peu partout sur les murs de la pièce. Une table en U est située au centre de la salle. Autour, de nombreux dignitaires de la République: le camarade Lefra, brave patou des pyrénées, superviseur exécutif des Travaux Publics, le camarade Bsamoth, hooman, expert en Netherrail et conseiller officiel à la diplomatie extérieure hooman, le camarade Wafou, un jeune , général de l'Armée de Défense Dogguiste, le Délégué Labrado, golden retriever célèbre, représentant les Citoyens de la République ou encore le camarade Tyrano, corgi légendaire, vice-président honorifique du Front de Libération des Doggos. Au centre, sur la partie horizontale du U, son étincellante éminence borkinante le camarade Fido, Président du Front de Libération des Doggos. A sa droite, le jeune camarade Borkano, son assistant personnel dans la rédaction de la constitution, et à sa gauche le camarade Wafi, dalmatien étonnamment petit et surtout greffier des réunions mensuelles
Wafi se lève pour lire l'ordre du jour:

" - A l'ordre du jour, l'avancement de la rédaction de la constitution, l'état des conflits contre les armées Mexknakiennes dans le wasteland et le compte-rendu d'un rapport concernant la politique extérieure de l'abri 101 rédigé par l'uns de nos agents."
Le camarade Borkano se lève soudain, fougueux: " - Tout le monde a lu le rapport, alors commençons directement sur ce point!"
Le camarade Fido lui envoie un regard en biais lui intimant de se rasseoir. Il s'exécute.
" - Camarade Borkano, j'apprécie votre énergie, mais, si vous le permettez, je souhaiterais être le premier à m'exprimer sur ce sujet.
- Très bien Camarade."
Fido se tourne vers l'espion, debout à côté de la porte, prêt à présenter les faits.
"- Vous pouvez disposer."
L'espion obtempère et s'en va.

"- Très bien, je vais entreprendre de résumer la situation pour ceux qui n'auraient pas lu le rapport. Le Comité d'Exoprotection, c'est à dire le conseil de la Défense de l'Abri 101, s'est réuni hier. Ils se préparent à un conflit contre nous: la proximité de nos frontières les inquiète et l'idée que nos idéaux de justice parviennent à leur peuple les terrorisent. Ils ont peur d'une révolte de leur prolétariat canin.
- Ils ont raison d'avoir peur! Crie Wafou, se relevant d'un coup. Nous ne voulons plus de ces Etats corrompus et dictatoriaux qui menacent notre sécurité! Nous devons oeuvrer pour renverser leur gouvernement, et ce le plus vite possible!
- Mais calmez-vous Wafou! Dit Labrado. Monsieur Wafou, des désaccords idéologiques profonds nous opposent, vous et moi, vous le savez, mais nous ne pouvons pas nous permettre de mener de telles activités maintenant! Nous ne sommes pas prêts à combattre, la ville de Bork est encore en construction je vous le rappelle!
- Oui, et alors? Si nous lançons un programme de financement de rebelles maintenant, leur gouvernement pourrait être renversé très rapidement et nous n'aurions alors pas à nous défendre! Il nous faut une offensive préventive!
- Mais pas du tout! Nous devrions plutôt encourager et faciliter l'émigration des Doggos vers notre Nation, plutôt que de les encourager à prendre le pouvoir dans tout les côtés! Nous devons penser sur la durée: il est clair qu'une révolution mondiale n'est pas envisageable au vu des circonstances actuelles, donc notre seul moyen de consolider notre indépendance, c'est la voie diplomatique. Nous devons nous concentrer sur notre territoire et continuer à travailler à l'édification de la société Doggo. L'heure n'est pas à la guérilla!
- L'un n'empêche pas l'autre."
Le greffier frappe de son marteau sur le table pour les rappeler à l'ordre.
" - Messieurs! Messieurs! Calmez vous et rasseyez vous, le camarade Fido n'a pas fini son exposé des faits.
- Merci camarade Wafi. Donc, ils ont pris la décision de réarmer massivement et notamment en fabriquant une bombe quantique. C'est le modèle d'arme nucléaire le plus puissant au monde, capable de raser une surface équivalente à quinze fois notre République. J'imagine que vous voyez d'ores et déjà où le problème d'une telle bombe se situe."
Approbation de la salle.
" - Ils envisagent aussi une alliance militaire avec les oppresseurs koulaks et impérialistes de la Fédération. Je vous avoue que je suis partagé quant à la possibilité d'une telle entreprise: si le nouveau chancelier, DadaExe, a récemment montré des signes de sympathie et notre égard et semble envisager de reconnaître notre légitimité en tant qu'état indépendant souverain, le fasciste CheshireScat, qui est, rappelons le, "chancelier d'honneur", ne cesse pour sa part de nous adresser des messages menaçants et abjects.
On ignore lequel de ces deux chanceliers gouverne véritablement, mais même si il me semble que si Dada possède une certaine autorité, il paraît évident que Cheshire tire les ficelles dans l'ombre, la nomination de son successeur étant une réaction face à la pression populaire pour organiser de nouvelles élections.
Enfin, ils proposaient également la mise en place d'espions et de diplomates. D'ailleurs, les mêmes pourraient jouer ces deux rôles simultanément.
- C'est évident, il ne faut pas les laisser mettre en place une ambassade ici. S'ils veulent des rencontres diplomatiques, ça sera en terrain neutre, réagit Labrado."
Ils acquiescent de la tête.
"- Pour revenir sur leur intention de forger une alliance avec la fédération, ne devrions nous pas faire de même? Nos camarades les cochons et leur leader le camarade Swaps ne pourraient-ils pas nous épauler en cas de conflit?
- Effectivement une telle alliance me semble tout à fait envisageable, camarade Wafou, dit Fido. Nous les contacterons prochainement. Autres propositions?
- Il nous faut absolument une armée défensive, reprend le camarade Wafou. Je propose la création d'une armée professionnelle et une formation militaire des Doggos âgés de 5 à 40 ans. Elle n'aura pas à être longue et nous pourrons en dispenser ceux ayant déjà une expérience du combat.
- Quelqu'un s'y oppose t-il? Personne? Motion adoptée.
- Néanmoins il nous faudra discuter des modalités plus en détail prochainement, Wafou, lui répond Labrado.
- Tout à fait. Je voudrais également développer un arsenal défensif, incluant des missiles balistiques courte portée, qui serait financé par la République à hauteur de 80000 os.
- Nous ne pouvons vous accorder que 75000 os, le reste part dans les frais de construction de Bork.
- Très bien, on s'en contentera.
- Autre proposition?
- Diffuser de la propagande par toutes les voies possibles afin d'encourager nos camarades Doggos du monde entier à nous rejoindre, dit le camarade Borkino en se levant. Si le Comité à l'immigration est d'accord, nous pourrions aussi faciliter la démarche permettant d'accéder à la nationalité pour les canins.
- Le comité donne son accord sur le principe.
- Nous devons également et surtout mettre en place une agence de Contre-espionnage, dit le camarade Fido. Mais ici et maintenant ne me semblent pas être l'endroit et le moment approprié pour une telle discussion. Cette salle n'est pas assez bien insonorisée. Il me semble d'ailleurs que des travaux s'imposent dans ce domaine. En tout cas, avez-vous d'autres propositions à formuler? Non? Et bien, greffier, si vous voulez bien nous rappeler quels sont les autres points de l'ordre du jour..."


Hasta la Revolucion, Siempre

Hors ligne

Pied de page des forums